HAREN

Une pollution aux hydrocarbures coule de Haren à Malines

Une pollution aux hydrocarbures coule de Haren à Malines

Les pompiers de Bruxelles ont déployé un barrage pour tenter de contenir la pollution observée dans le Hollebeek, affluent de la Senne. Pompiers de Bruxelles

Une pollution aux hydrocarbures a été localisée ce week-end à Malines. Sa source remonte à Bruxelles où du carburant a été retrouvé dans le Hollebeek, affluent de la Senne.

Ce samedi 3 octobre, une pollution aux hydrocarbures a été découverte dans un cours d’eau de Malines. On apprend par le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw que «les investigations des pompiers de la zone de secours Rivierenland conduisent à la Senne» pour remonter à l’origine de cette pollution.

Les recherches ont donc été étendues en direction de Bruxelles via le renfort des pompiers de la zone Brabant flamand ouest basés à Vilvorde. Ce dimanche, le flambeau est passé au SIAMU de Bruxelles.

«L’hydrocarbure coule dans la Senne via un de ses affluents, le ruisseau Hollebeek», précise le porte-parole des pompiers de Bruxelles. Le Hollebeek prend en effet sa source en région flamande, non loin de l’échangeur de Diegem. Il traverse ensuite Haren, sur le territoire de la Ville de Bruxelles, où il reçoit les eaux du Keelbeek puis du Leibeek. Le Hollebeek se jette dans la Senne aux environs du pont du Buda.

+ REPORTAGE | Une septantaine de sources à Bruxelles : que faire avec ces eaux miraculeuses ?

Pour limiter le déversement d’hydrocarbure et contenir la pollution, les plongeurs du SIAMU ont placé un barrage et c’est la protection civile de Crisnée qui se chargera de pomper le carburant. L’enquête est désormais dans les mains de la Capitainerie du Port de Bruxelles et de Bruxelles Environnement car il convient de chercher la source de la pollution et sanctionner le pollueur.