POLTIIQUE

Kristof Calvo déçu de ne pas être ministre fédéral: «Je vais profiter du week-end pour bien réfléchir à une série de choses»

Kristof Calvo déçu de ne pas être ministre fédéral: «Je vais profiter du week-end pour bien réfléchir à une série de choses»

Le chef de groupe Écolo-Groen à la Chambre n’a pas été choisi pour intégrer le gouvernement De Croo. BELGA

Le chef de groupe Écolo-Groen à la Chambre, Kristof Calvo, s’est montré ce jeudi très déçu de ne pas avoir été choisi par son parti pour siéger dans le gouvernement De Croo.

Figure de proue des Verts flamands sous la législature précédente, il était présenté comme l’un des favoris mais au terme d’une longue et difficile nuit de discussions, Groen lui a préféré Tinne Van der Straeten et Petra De Sutter.

Le chef de groupe défendra l’accord de gouvernement avec force, a-t-il assuré, mais il va ensuite réfléchir à cette nuit au cours de laquelle ses ambitions ministérielles ont été réduites à néant.

«On ne s’attend pas à être enfermé pendant six heures dans une discussion sur des ministres. Avec Petra De Sutter et Tinne Van der Straeten, nous mettons en avant deux personnes très fortes mais la potion est amère. Cela aurait pu être abordé autrement, y compris par notre présidente. Je vais bien y réfléchir», a dit Kristof Calvo sur la chaîne de télévision privée VTM.

Le député n’a pas voulu s’avancer plus. «Si on veut faire de la politique, on doit faire cela d’une manière humaine et sérieuse. Je vais profiter du week-end pour bien réfléchir à une série de choses», a-t-il ajouté.

La Belgique, 6e gouvernement européen intégrant des Verts

Le gouvernement fédéral belge est devenu, au sein de l’Union européenne, le sixième exécutif national à intégrer des partis membres des Verts européens, ont fait observer ces derniers ce jeudi.

Les cinq autres sont les gouvernements d’Autriche, d’Irlande, de Finlande, du Luxembourg et de Suède, où les écologistes sont aussi en coalition.

Co-présidente des Verts européens, l’ex-ministre belge Evelyne Huytebroeck n’a pas manqué de le souligner dans un communiqué, y ajoutant les récentes percées vertes en France et en Allemagne.

On ne retrouve toutefois aucun écologiste au sein du Conseil européen, le cercle des chefs d’État et de gouvernement des Vingt-sept, largement dominé par des membres du PPE (démocrates-chrétiens), du S&D (socialistes) et de Renew Europe (libéraux et centristes), soit les familles européennes des autres partis du gouvernement De Croo.

Nos dernières videos