article abonné offert

ATH

Ath demande une étude sanitaire indépendante sur les risques sanitaires de la très haute tension

Ath demande une étude sanitaire indépendante sur les risques sanitaires de la très haute tension

Le bourgmestre d’Ath s’est rendu à Zeebruges afin de voir les installations de la ligne très haute tension (380kV) déjà existante. L’Avenir – F.H.

Le projet «Boucle du Hainaut» a logiquement fait débat au Conseil communal d’Ath. Majorité et opposition s’accordent sur le fait qu’entendre l’avis de la population sur le sujet est primordial.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 1064 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?