LIÈGE

Sa campagne d’appels aux dons rabotée à cause du coronavirus, l’ASBL liégeoise «La Lumière» lance un appel à la solidarité

Sa campagne d’appels aux dons rabotée à cause du coronavirus, l’ASBL liégeoise «La Lumière» lance un appel à la solidarité

Outre un spot radio et un spot vidéo réalisés en interne, l’une des manières choisies par «La Lumière» pour compenser l’appel aux dons réduit cette année est la méthode du «bouche-à-oreille». ASBL « La Lumière »

L’ASBL liégeoise «La Lumière» réduit sa campagne annuelle d’appel aux dons de moitié à cause de la crise du coronavirus. Un appel à la solidarité est lancé.

Créée en 1919 par deux jeunes bénévoles touchées par le sort des blessés de guerre ayant perdu la vue, l’ASBL «La Lumière» s’est amplement développée en 100 ans.

Centre de Réadaptation fonctionnelle, Service d’accompagnement, bibliothèque publique spéciale comptant des milliers de références littéraires sous format audio ou braille ou en grands caractères, Centre de consultations basses visions (aides optiques, orthoptie…), ainsi qu’un service d’Aide à l’intégration scolaire et une ETA (Entreprise de travail adapté) participent à l’autonomie et à l’inclusion sociale des personnes malvoyantes. Une association qui n’a cessé d’évoluer et qui soutient et encadre aujourd’hui de nombreux aveugles et malvoyants afin qu’ils puissent acquérir l’autonomie utile au quotidien.

Sa campagne d’appels aux dons rabotée à cause du coronavirus, l’ASBL liégeoise «La Lumière» lance un appel à la solidarité
L’association dispose notamment d’une bibliothèque publique spéciale comptant des milliers de références littéraires sous format audio ou braille ou en grands caractères. ASBL « La Lumière »
Répondre de manière personnalisée aux attentes, favoriser l’épanouissement des personnes déficientes visuelles de tout âge, implique la mise en place d’une structure parfaitement adaptée, l’équipe de «La Lumière» y répond.

Chaque année, et ce depuis plus de 20 ans, l’ASBL envoie un courrier aux habitants de la province de Liège pour parvenir à réunir les deux tiers des fonds qui lui permettent de fonctionner. Sauf que cette année, dans un contexte de crise généralisée liée à la pandémie du coronavirus, et pour prévenir les difficultés à venir, «La Lumière» est contrainte de diviser par deux sa campagne annuelle d’appel aux dons.

La méthode du «bouche-à-oreille» à la place des courriers

Outre un spot radio et un spot vidéo réalisés en interne, l’une des manières choisies par «La Lumière» pour compenser cet appel réduit est la méthode du «bouche-à-oreille». Un «papillon de parrainage» est envoyé aux donateurs. Ils sont alors invités à le remettre à l’un de leur proche qui souhaiterait soutenir les personnes aveugles et malvoyantes à son tour.

L’ASBL compte plus que jamais sur la générosité du public pour traverser cette période tumultueuse. Elle ne souhaite pas faire appel à la pitié mais à la solidarité que chacun à en lui pour les personnes en difficulté.

«L’objectif est d’éviter à tout prix que les personnes aveugles et malvoyantes qui traversent cette période avec énormément de difficultés ne soient replongées dans l’isolement faute de moyens suffisants», insiste l’ASBL. «Il est plus que rassurant pour elles de savoir que la population reste à leurs côtés.»

Cette année, exceptionnellement, les donateurs pourront bénéficier de 60% de déduction fiscale sur leur don (à partir de 40€). À titre d’exemple, pour 50€ versés en 2020, ils retoucheront 30€ l’année prochaine.

Envie de soutenir l’ASBL «La Lumière»? Faites un don au profit des personnes déficientes visuelles sur le compte BE34 3400 5686 6690. Davantage d’informations sur www.lalumiere.be