LIÈGE

Un habitant de Sainte-Ode condamné pour l’agression sexuelle de sa voisine

Un habitant de Sainte-Ode condamné pour l’agression sexuelle de sa voisine

ÉdA – Florent Marot

Un habitant de Sainte-Ode âgé d’une trentaine d’années a été condamné jeudi par la cour d’appel de Liège à une peine de 15 mois de prison avec sursis après avoir commis une agression à caractère sexuel sur la fille de ses voisins.

La victime avait été étreinte de force et menacée d’un couteau par le prévenu qui lui réclamait une faveur sexuelle.

Les faits s’étaient déroulés à Sainte-Ode le 30 août 2016. La jeune fille devait se rendre chez un employeur pour y prester un job d’étudiante. Le jour des faits, il avait été convenu que son voisin, âgé de 17 ans de plus qu’elle, devait la véhiculer. Ce voisin s’était présenté plus tôt que l’heure prévue.

Le prévenu s’était renseigné sur l’éventuelle présence des parents de la jeune fille. Après avoir obtenu une réponse négative, il avait brusquement enlacé la jeune fille. Menacée d’un couteau, celle-ci avait été forcée de s’agenouiller par le prévenu qui lui réclamait une faveur sexuelle. L’homme avait cessé ses agissements en raison des cris de la victime.

L’enquête avait révélé que le prévenu avait développé une obsession pour cette jeune fille depuis plusieurs années. Des photos volées d’elle avaient été découvertes sur son GSM. L’enquête avait aussi mis en lumière des faits de voyeurisme.

La cour a constaté le dépassement d’un délai raisonnable et condamné le prévenu à une peine de 15 mois de prison avec sursis de 5 ans.