LIÈGE

Éducateur jambois poursuivi pour viols sur mineurs: la cour d’appel ordonne une expertise

Éducateur jambois poursuivi pour viols sur mineurs: la cour d’appel ordonne une expertise

BELGA

La cour d’appel de Liège a ordonné jeudi la réalisation d’une expertise contre un habitant de Jambes poursuivi pour avoir commis plusieurs faits de viols et d’attentats à la pudeur sur des mineurs d’âge.

Cette expertise doit déterminer si le prévenu est apte à respecter d’éventuelles conditions probatoires assorties à une condamnation.

Les faits reprochés au prévenu ont été commis en mars et avril 2017. C’est lors de la seconde scène que les faits avaient été dévoilés. Deux jeunes de 15 et 16 ans, en fuite de l’institution dans laquelle ils étaient hébergés, avaient mis à sac la maison du prévenu qu’ils accusaient d’avoir commis des faits d’attentat à la pudeur et viols.

Le prévenu, condamné par défaut à une peine de 18 mois de prison en première instance, avait profité de la situation vulnérable de ces jeunes. Il affirmait qu’il était à l’époque dans une période de carence affective et qu’il connaissait des problèmes d’alcoolisme. En tout, trois mineurs d’âge, de 13 à 16 ans, avaient été victimes de ces agissements.

Le parquet avait cependant fait appel, estimant la sanction trop légère. L’avocat général avait requis une peine de trois ans de prison.

Le prévenu avait sollicité une peine assortie de mesures probatoires. Afin de déterminer s’il est apte à respecter les conditions réclamées, la cour a ordonné la réalisation d’une expertise. Les débats seront rouverts le 18 février 2021.