TOURNAI

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense

Ludivine Dedonder PS EdA

La Tournaisienne socialiste Ludivine Dedonder sera présente dans le gouvernement De Croo et occupera le poste de ministre de la Défense. Elle devient la première femme à exercer cette fonction. Voir ou revoir nos vidéos en fin d’article...

Ingénieure commerciale de formation, Ludivine Dedonder, Lulu comme on l’appelle à Tournai, débute sa carrière en 2000, en tant que présentatrice radio sur Fréquence Wallonie (RTBF).

Elle a célébré son 43e anniversaire cinq jours avant l’entrée en vigueur du confinement en Belgique, soit le 13 mars dernier.

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
Pour se rendre dans la capitale, elle privilégie volontiers le train à la voiture… ÉdA

Grande amatrice de football, une passion qu’elle tient de son grand-père Jean Dedonder, buteur au Racing de Tournai quand le club remporta la coupe de Belgique en 1956, elle rejoint ensuite le service des sports de la RTBF et présente le journal des sports sur NoTélé, la télévision communautaire de la région de Tournai.

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
Ludivine Dedonder acommencé sa carrière dans la communication... EdA

De 2002 à 2006, elle devient conseillère au cabinet du ministre wallon Michel Daerden.

En 2006, elle est élue conseillère communale à Tournai, ville dont elle est échevine jusqu’en 2019.

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
En juin 2019, Ludivine cède sa place au Collège à Laurence Barbaix qui deviendra échevine des Travaux… ÉdA

C’est aussi en 2019 qu’elle cède la présidence de l’intercommunale Ipalle à un autre PS, en l’occurrence Pierre Wacquier, bourgmestre de Brunehaut. Elle avait elle-même rejoint ce poste en 2014, succédant à son compagnon Paul-Olivier Delannois alors élu député fédéral. Un dernier poste qu’il abandonna lorsqu’il devint premier magistrat tournaisien il y a deux ans.

Elle marque le coup lors des dernières élections fédérales où, avec 16663 voix de préférence, elle se positionne juste derrière son président de parti, Élio di Rupo, sur la liste PS à la Chambre où elle est élue, devant les députés PS sortants de sa circonscription: Éric Thiébaut, Patrick Prévot et Daniel Senesael. Avec près de 4 800 voix obtenues rien que dans le canton de Tournai, elle progressait alors d’un peu plus de 1 500 voix par rapport aux communales d’octobre 2018 (où elle avait obtenu 3 247 voix de préférence).

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
Pour les législatives, Ludivivine Dedonder avait mené une campagne particulièrement décoiffante… ÉdA

Pour la petite histoire, la nouvelle députée devançait de plus de 2500 voix, une autre tournaisienne bien connue: la ministre MR de l’énergie (désormais sortante), Marie-Christime Marghem.

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
Lors des dernières communales, Ludivine Dedonder devançait de 2500 voix une autre Tournaisienne bien connue: Marie-Christine Marghem. On voit ici les deux femmes côte à côte sur cette photo d’archive datant déjà de 2012… ÉdA

Le congé parental en période de coronavirus, le congé de maternité non raboté pour cause de maladie, le report des crédits à la consommation suite au chômage pendant le confinement, les délais de préavis suspendus pendant la période de crise, l’allégement de frais pour l’horeca et le statut des artistes particulièrement touchés par la crise corona sont des dossiers pour lesquels elle s’est battue.

Le dernier voté il y a quelques jours à peine concerne le congé de quarantaine qui octroie le droit de disposer d’un chômage temporaire aux parents d’enfants mineurs se retrouvant dans une telle situation, moyennant la présentation à l’employeur d’une attestation de fermeture de l’école ou de la crèche.

Sur le plan personnel, Ludivine Dedonder est la compagne du bourgmestre de Tournai Paul-Olivier Delannois, avec lequel elle a un petit garçon, fan de foot lui-aussi…

PHOTOS et VIDÉOS | Le parcours de Ludivine Dedonder (PS), première femme ministre de la Défense
La ministre de la Défense est la compagne du bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois. ÉdA

Une bosseuse même quand il s’agit de faire la fête

Ceux et celles qui la connaissent bien savent que quand Ludivine s’intéresse à un dossier, elle ne lâche pas et ne recule certainement pas devant le travail.

Bosseuse, certains la disent aussi (un peu) têtue. Il est clair que quand elle entend défendre une cause qu’elle estime juste et justifiée, rien n’y personne ne la fera changer d’avis.

Perfectionniste, elle l’est aussi lorsqu’il s’agit d’organiser des manifestations locales. On songera notamment au traditionnel «Karaoké des personnalités de Tournai» dont on devrait célébrer le 15e anniversaire en 2021. Un spectacle pour lequel elle réunit chaque année une troupe de joyeux drilles connus – ou moins connus – de la Cité des cinq clochers et qui donnent de la voix au profit d’associations locales d’aide aux personnes en situation de handicap. L’édition 2020 n’a malheureusement pas pu être organisée en raison de la crise du Covid.

Ludivine Dedonder en quelques clins d’œil (vidéos et photos)

Douze ans d’échevinat

Ludivine Dedonder est devenue échevine à Tournai en 2006 et l’est restée jusqu’à ce qu’elle siège au Parlement l’année dernière. Elle a notamment eu le tourisme et le commerce dans ses attributions. Ce qui lui a valu de prendre une part active dans l’organisation de pas mal de manifestations dans ce cadre. Quelques exemples en vidéo:

Elle a également eu l’état civil (entre 2006 et 2012 et de 2018 jusqu’à sa prestation de serment comme députée fédérale) dans ses attributions et a parfois, à ce titre, été amenée à procéder à des mariages originaux, dont celui-ci (l’un des derniers qu’elle a officié en octobre 2019), en picard:

Les restos du cœur tournaisiens…

Chaque année depuis près de 15 ans, Ludivine Dedonder organise le Karaoké des personnalités de Tournai avec une troupe de joyeux drilles au profit d’associations locales d’aide aux personnes en situation de handicap. Chaque année, ce sont plusieurs milliers de bénéfices qui leur sont versés.

L’an dernier, le président du PS, Paul Magnette était l’invité surprise du Karaoké. Les chanteurs d’un soir (enfin deux puisqu’il a fallu doubler le rythme des représentations en raison du succès de la manifestation) en ont eu eux-mêmes la surprise…

Relire l’article en cliquant ici

Ancienne présidente d’Ipalle

En 2019 Ludivine cède la présidence de l’intercommunale Ipalle à un autre PS, en l’occurrence Pierre Wacquier, bourgmestre de Brunehaut. Elle avait elle-même rejoint ce poste en 2014, succédant à son compagnon Paul-Olivier Delannois alors élu député fédéral. Elle a notamment mené le combat contre la multiplication des tags en ville, c’était en 2015 et cette action se poursuit toujours aujourd’hui:

Sa prestation de serment en… 2019

Le vingt juin 2019, les quatre députés de Wallonie picarde – la Tournaisienne, Marie-Christine Marghem (MR), l’Estaimpuisien, Daniel Senesael (PS), l’autre Tournaisienne, Ludivine Dedonder (PS) et la Frasnoise, Marie-Colline Leroy (Écolo). prêtaient serment devant le parlement à Bruxelles. Voici de ce que déclarait à l’époque la future ministre de la Défense, juste après les déclarations de Marie-Colline Leroy.