CINEY

Deux ans de travaux herculéens pour supprimer le passage à niveau de Leignon

D’ici deux ans, il y aura encore un passage à niveau en moins sur l’Axe 3. Des travaux vont débuter pour le supprimer.

Après Haversin et Braibant, c’est le passage à niveau de Leignon qui va disparaître. D’ici deux ans, car les travaux s’annoncent encore herculéens. Ainsi, petit détail (!), 25 000 m3³ de terres et roches, notamment, devront être dégagés. Il faudra aussi réaliser une nouvelle voirie régionale, un couloir sous-voies en gare de Leignon, construire un pont par-dessus les voies et réaliser un giratoire.

Voilà le contenu des nouvelles que les représentants d’Infrabel sont venus apporter au public composé d’une bonne soixantaine de personnes. La réunion d’information se tenait à… l’église de Leignon, Covid obligeant à trouver une superficie d’accueil convenable.

Il s’agit, ici, avant tout d’une question de sécurité et de la future vitesse, augmentée, des trains. Passant de 130 à 160 km à l’heure, ils gagneront au moins trois minutes pour atteindre Bruxelles sur ce fameux Axe 3, où passent les lignes 161 Bruxelles-Namur et 162 Namur-frontière Luxembourg.

Deux phases

Ces travaux de suppression du PN 88, dans le langage Infrabel, se feront en deux phases. L’entreprise Socogetra va débuter dans les prochains jours, la première phase de ces travaux qui durera jusqu’à mai 2022. Il s’agit de rectifier la paroi rocheuse, vers Ciney et de dégager environ 25 000 m3. 10 000 seront employées sur place, les 15 000³autres seront emportés vers Happe, à droite vers Chapois. Ce décaissement sera exécuté pour faire place à une nouvelle voirie entre l’actuel tunnel de Golinvaux vers le bas de la rue du Forbot.

Entre-temps, à partir de septembre prochain, on s’occupera de la réalisation d’une voirie provisoire et d’une déviation via celle-ci. De septembre à octobre, la circulation sera alternée rue du Forbot à moins qu’il n’y ait une déviation possible. On réalisera aussi le passage inférieur sous-voies (4,15 m dont 3 m de voiries et 1,15 m de trottoir) de la nouvelle voirie vers la route actuelle de Golinvaux, par un bout de chemin, nouveau également. La route Ciney-Rochefort sera transformée par la commune en chemin à mobilité douce.

Durant la phase 2, d’avril à septembre 2022, les travaux viseront la réalisation d’un couloir piétonnier sous-voies, style Haversin, entre l’ancien bâtiment de la gare et le ballodrome avec, côté rue de Spa, quelques places de parking. Un passage supérieur reliera la nouvelle voirie vers le chemin actuel qui conduit du passage à niveau vers la route de Ciney (N949).

Ces travaux importants précèdent, semble-t-il, d’autres travaux du même genre à Chapois, trois kilomètres en amont. On reparlera de ce dossier le 27 octobre prochain.

Abattre un arbre remarquable pour un giratoire

Les travaux de suppression du PN prévoient aussi un giratoire placé au carrefour qui sera formé par la nouvelle voirie avec la rue du Forbot, la rue de Custinne et la rue de Rochefort.

Pour le réaliser avec plus de place que le giratoire envisagé, il y a deux ans, on procédera à l’abattage d’un arbre remarquable, au coin de l’actuelle rue de Custinne et de la rue de Rochefort.

Deux ans de travaux herculéens pour supprimer le passage à niveau de Leignon
Au coin des rues de Custinne et de Rochefort, l’arbre laissera un vide. EdA

Outre cette perte, ces travaux entraîneront-ils des désagréments? Peu, selon les représentants d’Infrabel, si ce n’est les croisements de charrois de camions pendant les travaux de décaissement des roches. Quant aux travaux de nuit, ils seront minimisés si possible. Promesse a aussi été faite d’organiser le moins de déviations temporaires.

Coût de ces travaux? De l’ordre de 5 millions€.