POLITIQUE

Un pays prospère, solidaire, durable ou encore sûr: voici ce que prévoit l’accord du gouvernement Vivaldi

Un pays prospère, solidaire, durable ou encore sûr: voici ce que prévoit l’accord du gouvernement Vivaldi

Alexander De Croo (Open Vld) sera Premier ministre à partir de ce jeudi. Photo News

Les sept partis de la Vivaldi sont parvenus à un accord ce mercredi. Voici le contenu de la note remise par les coformateurs, Alexander De Croo (Open Vld) et Paul Magnette (PS) au roi.

Les partis de la coalition Vivaldi (PS, sp.a, MR, Open Vld, Ecolo, Groen et CD&V) ont conclu un accord de gouvernement après des négociations au finish, ce mercredi. Les dernières discussions concernent le casting du futur gouvernement, qui prêtera serment ce jeudi matin avant de procéder à la déclaration gouvernementale, exceptionnellement organisée au Parlement européen. Il faudra néanmoins que les différents partis de la coalition, qui se réunissent en congrès de participation ce mercredi soir, approuvent l’accord.

Crise sanitaire, soins de santé, sécurité sociale, pensions, dossiers éthiques, lutte contre la pauvreté, relance, emploi, fiscalité, budget, justice, sécurité, environnement, mobilité ou encore réformes institutionnelles sont au menu.

Le contenu de l’accord

«Nous n’oublierons jamais l’année 2020.» Ce sont les premiers mots de la note remise par les formateurs au terme des négociations. «“Le monde d’après” ne doit pas être simplement un monde débarrassé du coronavirus. Mais un monde où l’ensemble des citoyens bénéficient d’un maximum de possibilités de construire leur vie librement. Une économie dynamique et performante, une protection sociale efficace et émancipatrice, ainsi qu’une politique environnementale innovante et moderne sont les meilleurs moyens d’y parvenir», telles sont les ambitions du futur gouvernement qui a défini six axes prioritaires:

 

Un pays solidaire

 

- Investissement dans les soins de santé, avec un effort particulier pour la santé mentale

- Introduction de réformes pour rendre le système des soins de santé plus efficient

- Pérennisation du financement de la sécurité sociale, renforcement à l’aide de la lutte contre la fraude fiscale

- Pensions progressivement relevées pour atteindre 1500 euros nets, rapprochement des différents régimes (salariés, fonctionnaires, indépendants)

- Congés parentaux revalorisés

- Lutte contre la pauvreté

 

Un pays prospère

 

- Objectif: taux d’emploi de 80% minimum à l’horizon 2030

- Plan de relance et d’investissement de 4,7 milliards d’euros pour donner «un puissant coup de fouet» à l’économie

- Préparation d’une grande réforme fiscale et allégement de la fiscalité des ménages

- Lutte contre la fraude fiscale «sans relâche»

 

Un pays durable

 

- Réduction des gaz à effet de serre de 55% à l’horizon 2030 et neutralité climatique pour 2050

- Développement du renouvelable, principalement éolien et solaire

- Soutien au transport ferroviaire et à l’intermodalité, développement de la mobilité douce

 

Un pays sûr

 

- Le gouvernement investira «considérablement» dans la sécurité et la justice, investissements dans la numérisation de la justice et en faveur du personnel

- Renforcement de la police et plus grande marge de manœuvre octroyée aux bourgmestres

 

Un pays de coopération et de respect

 

- Ouverture d’un large débat démocratique sur la structure de l’État, impliquant citoyens, société civile et milieux académiques. L’objectif est une répartition «plus homogène et plus efficace des compétences dans le respect des principes de subsidiarité et de solidarité interpersonnelle».

- Préparation d’une réforme de l’État pour 2024 qui conduira «à un renforcement des entités fédérées dans leur autonomie et du niveau fédéral dans son pouvoir».

- Renouveau politique: nouvelles formes de participation et initiatives citoyennes

 

La Belgique: une voix forte dans l’Europe et dans le monde

 

- Confirmation de l’engagement proeuropéen de la Belgique, qui présidera le Conseil de l’Union européenne en 2024

- Approche «juste» et «humaine» en matière d’asile et de migration

+ LIRE AUSSI À CE SUJET

+ Le gouvernement Vivaldi désignera un commissaire «Covid» afin d’assurer la coordination entre les différentes entités

+ Le gouvernement confirme la sortie du nucléaire tout en se réservant pour deux réacteurs

+ La Vivaldi annonce une pension minimum à 1.500 euros nets pour une carrière complète

+ Le futur gouvernement prévoit une nouvelle structure de l’État d’ici 2024

+ Vers un assouplissement des conditions pour une réforme de l’État

+ Un plan de relance de 4,7 milliards d’euros, une fiscalité plus équitable

+ La Vivaldi se veut «résolument pro-européenne»

+

L’accord dans son intégralité

Voici l’intégralité de la note remise par les coformateurs au roi ce mercredi matin.