article abonné offert

CORONAVIRUS

Premier contact entre l’app Coronalert et la Belgique: «Des espions dans chaque bar ne pourraient y remonter votre piste»

Premier contact entre l’app Coronalert et la Belgique: «Des espions dans chaque bar ne pourraient y remonter votre piste»

L’app belge de traçage Coronalert a été développée pour fonctionner de façon 100% anonyme: des cryptologues et cyberspécialistes de l’UCL et de la KUL ont contribué à son architecture. Coronalert/ Adobe Stock/ Montage ÉdA

L’app Coronalert est mise en ligne ce 30 septembre. «Pense-bête 100% anonymisé», elle signale si vous avez été en contact avec une personne contaminée au Covid-19 et vous permet d’alerter si vous êtes positif. L’Avenir vous explique comment elle tourne et répond aux questions qu’elle pose en matière de sécurité de la vie privée, d’interopérabilité européenne ou de jurisprudence informatique.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 2369 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?