Le nouveau décodeur Proximus accepte de diffuser les chaînes piratées

Le nouveau décodeur Proximus accepte de diffuser les chaînes piratées

Le boîtier Android TV du nouveau décodeur Proximus accepte l’installation d’applications qui ouvrent la porte aux abonnements illégaux d’IPTV. Capture d’écran

Il est possible d’installer un abonnement illégal d’IPTV sur le décodeur TV version 7 de Proximus Pickx.

Le nouveau décodeur TV de Proximus est susceptible de relayer sans broncher les milliers de chaînes piratées par les services illégaux d’IPTV. C’est un détournement potentiel de son usage initial sur lequel l’opérateur n’a pas de prise. Explications.

Proximus accélère la distribution de la toute nouvelle version de son décodeur TV version 7 (V7). C’est une première: cet appareil est animé par le système d’exploitation Android TV. Parmi ses innovations, la possibilité d’installer librement les applications disponibles sur le Google Play Store.

C’est là que le bât blesse. Le magasin d’applications de Google est permissif et laxiste, notamment avec les «apps» qui marchent sur la corde raide séparant la légalité de l’illégalité. C’est le cas des applis d’IPTV.

Le nouveau décodeur Proximus accepte de diffuser les chaînes piratées
Le magasin d’applications de Google fait la part belle aux applications spécialisées dans l’IPTV. Capture d’écran

En théorie, ces applications sont destinées à intercepter et à relayer les flux de chaînes de télévision légales et gratuites. Dans les faits, elles servent surtout à diffuser des bouquets de milliers de chaînes piratées.

Installer une application d’IPTV sur le nouveau décodeur Proximus ne suffit pas. Il faut souscrire en ligne un abonnement illégal d’IPTV puis configurer l’«appli». Même si cette étape de configuration exige un minimum de débrouillardise, elle est loin d’être insurmontable.

En faisant le choix d’un décodeur moderne animé par Android TV, Proximus a ouvert une porte dérobée qu’elle n’est pas en mesure de refermer. Pourquoi? Google est seul maître à bord à l’heure de gérer les applications qui entrent et sortent de son magasin Play Store.

Le nouveau décodeur Proximus accepte de diffuser les chaînes piratées
Le décodeur version 7 de Proximus s’appuie sur le système d’exploitation Android TV. Le magasin d’applications associé à la plate-forme est contrôlé par Google. Capture d’écran