JUDICIAIRE

Accident mortel de Camille à Buret: Cyrille Pierret prend 40 mois

Accident mortel de Camille à Buret: Cyrille Pierret prend 40 mois

Neufchâteau Le palais de justice EDA Claudy Petit

Le Chestrolais Cyrille Pierret écope de 40 mois de prison, dont 12 mois ferme, pour avoir tué accidentellement Camille Payraudeau, en voiture, à Buret.

Quatre ans jour pour jour après l’accident de voiture qui a coûté la vie à la jeune Camille Payraudeau, la vérité judiciaire est tombée.

Le Chestrolais Cyrille Pierret, 23 ans, est condamné à 40 mois de prison, dont 12 mois ferme, pour avoir tué accidentellement Camille et lui avoir porté des coups au cours de leur relation houleuse. Pour le reste de la peine d’emprisonnement, il bénéficie d’un sursis de trois ans. Même chose pour l’amende de 3 000€.

C’est plus que requispar le substitut Dimitri Gourdange qui avait réclamé une peine de deux ans de prison.

Un homicide involontaire

La famille et les amis de Camille avaient demandé au tribunal correctionnel de Neufchâteau de requalifier les faits en homicide volontaire.

La juge Françoise Hertay, s’appuyant sur de nombreux éléments dans son jugement, ne les a pas suivis.

C’est bien pour homicide involontaire que le jeune chestrolais a été condamné mardi matin, à une peine sévère compte tenu qu’il n’a aucun antécédent judiciaire.

C’est que la juge Françoise Hertay a notamment tenu compte de l’absence de remise en question du prévenu, de son immaturité et de son impulsivité.

Le jeune homme devra aussi se soumettre à un suivi psychologique et indemniser les victimes.

Il peut aller en appel de ce jugement.

La voiture a percuté un arbre

Pour rappel, la nuit du 29 au 30 septembre 2016, Cyrille Pierret, alors âgé de 20 ans, était revenu de Liège en pleine nuit à Buret au domicile de son ex-petite amie Camille, 17 ans. Il était arrivé à 3 h du matin, avait surpris celle-ci, était parti avec elle en pleine nuit en voiture faire le plein d’essence au Grand-Duché voisin. Mais au retour, la voiture pilotée par le jeune homme avait percuté violemment un arbre. La jeune fille était décédée sur place. Grièvement blessé, le conducteur avait été transporté à Liège.

D’autres faits

Le jeune Chestrolais n’en a pas fini avec la justice. Il devra par la suite répondre d’autres faits, commis en 2019, contre une autre ex-petite amie. Des faits dont le caractère harcelant et agressif présente de troublantes similitudes avec ce qu’a vécu Camille, avant l’accident.