FOOT | P1 NAMUR

P1: Première sortie officielle de Spy en championnat et premier succès

Samedi soir, Spy a enfin pu lancer son championnat. Les Jemeppois ont d’emblée fait trembler Grand-Leez en s’imposant 1-2. Retrouvez les photos de la rencontre et les réactions d’après-match.

Première sortie en championnat et premier succès de Spy, vainqueurs 1-2 à Grand-Leez. Un match synonyme de retrouvailles avec son ancien club pour François Boigelot, par ailleurs auteur du premier but des Écureuils.

«Marquer m’a fait plaisir»

«Quand on prend les trois points, il est toujours agréable de revenir dans un club dans lequel on a évolué, sourit François Boigelot. Si marquer m’a fait plaisir, l’important était de prendre les trois points pour notre première rencontre de championnat. Si le match fut difficile et haché, nous avons répondu présents, physiquement. Nous travaillons depuis des semaines. Mais cela ne remplace pas le rythme de la compétition. Nous avons vu que Grand-Leez, avec ses deux matches officiels dans les jambes, était très costaud. Nous avons eu un peu de réussite et avons été un peu meilleurs que nos hôtes dans les deux rectangles. C’est ce qui a fait la différence.»

«La même équipe depuis 4 ans»

«Je ne pense pas qu’il y avait une différence de niveau entre les équipes, analyse Dany Verkamer. Nous avons pas mal dominé, souvent sans être très dangereux. Le problème est le même depuis quatre ans: nous n’avons pas assez utilisé la largeur du terrain. Dans ce genre de match, cela se paie cash. Malgré les transferts, j’ai l’impression de voir la même équipe. Nous continuons à apprendre. Mais tout n’est pas négatif. Spy ne s’est pas montré très dangereux. L’équipe est jeune. Je pense qu’elle se crispe lors de telles rencontres. Si nous voulons décrocher quelque chose dans ce championnat, nous devrons gagner ce genre de rencontre.»

+ À LIRE | Grand-Leez – Spy : L’expérience bat la jeunesse