COURSE À PIED

COURSE A PIED| La Tournaisienne, étape de la Woman Race

COURSE A PIED| La Tournaisienne, étape de la Woman Race

Que ça fait du bien de revoir des coureurs, même masqués! ÉdA – 50930687260

On n’avait plus vu autant de coureuses, et de coureurs en général, depuis plus de six mois, exactement depuis le 11 mars lors de la quatrième course de l’ACRHO disputée à l’Institut libre des Métiers de Kain (852 arrivées).

Que de plaisir de retrouver de nombreux visages connus dimanche dernier sur la place de Lille, qu’ils soient coureurs ou marcheurs! La Tournaisienne était une des trois manches de la Woman Race qui figuraient au calendrier après Liège, début mars, et avant Andenne, le 18 octobre prochain. L’un des principaux objectifs est de récolter des fonds pour des actions positives contre les cancers des femmes. Les courses permettent dès lors de récolter des fonds en faisant connaître ces différentes actions, communiquant sur le sport, vecteur de lutte contre le cancer et de bien-être, de favoriser l’intégration des femmes dans le sport. Et susciter également la (re)mise au sport.

Au programme de ce 20 septembre: par ordre de départ, 9, 6 ou 3 km en allure libre. On a enregistré 366 arrivées contre 337 l’année passée. 109 dames ont couvert la plus longue distance où Virginie Dujardin a été la plus rapide, bouclant les neuf bornes en 35.25. Elle précède Véronique Platteeuw, en 37.45, et Émilie Vandenbussche en 38.19. Elles étaient 181 sur les 6 km. Amanda Gent s’y est imposée en 26.27, devançant Marion Ségard, 30.17, et Tiphaine Deforest, 33.20. Et 76 se sont contentées d’une boucle où Anaëlle Desmons est rentrée avec Louise Bonte et un enfant, Félix Storme, tous les trois en 16.10.