LUX FASHION WEEK

Théo Auquière: étudiant, entrepreneur et créateur

Théo Auquière, un jeune ardennais bourré de talent, présente sa première collection à la Lux Fashion Week.

À 23 ans, la mode lui ouvre grand les bras.

Étudiant-entrepreneur, il a fondé sa propre marque de vêtements «Auquière Atelier» en 2017.

Théo Auquière: étudiant, entrepreneur et créateur
Catwalkpictures - Etienne Tordoir
Aujourd’hui, à 23 ans, cet élève d’Helmo Mode est en fin de formation. Ce jeune créateur a choisi la voie de la mode comme un coup de poker. «Je suivais une formation classique en secondaires. Je voulais devenir traducteur-interprète. J’étais déjà très sensible à l’art, mais sans vouloir en faire mon métier. Puis en dernière année, je me suis dit qu’il fallait que j’essaye, et que je pourrais toujours changer plus tard», explique-t-il.

Il choisit, alors qu’il ne sait pas coudre, Helmo Mode à Liège, qui propose une formation complète sans examen d’entrée.

Très rapidement propulsé

Malgré ses lacunes en couture, dès sa première année de formation, Théo Auquière a la chance de travailler en collaboration avec une bijoutière. À partir de là, tout change. «On a repéré mes pièces et j’ai présenté mes trois premières silhouettes à la Lux Fashion Store, se rappelle-t-il. Cela a été très vite, mais je suis un fonceur de nature. J’ai tout de suite eu mon propre univers et ma signature.»

Son travail, considéré comme «trop simple» par son premier jury scolaire, avait déjà pourtant plus à l’extérieur.

À la suite de sa deuxième participation à la Lux Fashion Store, on lui propose de devenir membre des créateurs de la Lux Fashion Week où il présentera sa première collection complète ce 25 septembre. L’occasion d’admirer jeunesse et talent.

23 ans, Fauvillers – Instagram: @theoauquiere