LUX FASHION WEEK

Igor Dieryck: «Je veux faire rêver les gens»

Quand Igor Dieryck parle de mode, on comprend rapidement qu’il s’agit d’une véritable passion à ses yeux. Ce vendredi, il dévoile son premier défilé à la Lux Fashion Week.

En 2015 déjà, on parlait de ses créations, alors qu’il était encore élève à l’institut Notre-Dame d’Arlon. Depuis, bien du chemin a été parcouru par ce Wolkrangeois de 21 ans. Il a intégré en 2018 la section mode de la prestigieuse académie royale des Beaux-Arts d’Anvers. Elle est considérée comme la troisième meilleure école de mode dans le monde. De nombreux célèbres créateurs belges y sont sortis diplômés. Une école difficile à intégrer. «Chaque année, 600 personnes passent les concours d’entrée et seuls 180 y sont admis. Il faut s’accrocher, on nous pousse à développer notre créativité artistique au maximum. Pendant l’année scolaire, je ne dors pas beaucoup», confie-t-il.

 

 

 

«Une chance, pour un étudiant»

La Lux Fashion Week, c’est aussi un moyen pour lui de montrer son attachement à sa région. «C’est une chance pour un étudiant de participer à ce type d’événements.»

À l’occasion de ce défilé virtuel, Igor Dieryck présentera une collection de six tenues baptisée Wallifornia, mot-valise construit à partir de «Wallonie» et «Californie», évoquant le tourisme de masse.

Son objectif? Travailler pour une grande maison ou comme créateur pour des marques de sportwear, mais surtout «faire rêver les gens» avec ses collections.

21 ans, Wolkrange – Instagram: @igordieryck