SANTÉ

Coronavirus: le baromètre qui mesurera localement la gravité de la situation sanitaire n’est pas prêt

Coronavirus: le baromètre qui mesurera localement la gravité de la situation sanitaire n’est pas prêt

Il faut encore attendre un peu avant de se référer au baromètre national mis en place par le Celeval. AFP

Imaginé pour aider dès à présent les autorités à adapter au mieux ses mesures anti-Covid dans les différentes zones géographiques du pays, le baromètre national «doit encore être affiné».

Dans les cartons depuis un certain moment, le baromètre national qui permettra de mesurer localement la gravité de la situation sanitaire, afin de permettre la mise en place de mesures spécifiques au niveau des provinces ou des régions par exemple, n’est pas encore prêt.

«Il doit encore être affiné», a confirmé Sophie Wilmès durant la conférence de presse du CNS, ce mercredi après-midi.

+ VIDÉO | Nouvelle « bulle », masque, événements privés, quarantaine, voyages : voici toutes les nouvelles mesures du CNS

Imaginé par les experts du Celeval (la Cellule d’évaluation fédérale), ce baromètre fonctionnera selon un principe de paliers. «Plus la situation s’aggrave, plus des mesures de restrictions doivent être prises», a résumé la Première ministre.

Information importante: ce baromètre se basera principalement sur l’évolution du nombre d’hospitalisations, car il s’agit d’un «indicateur incontesté», note encore Sophie Wilmès.