article abonné offert

CRITIQUE CINÉMA

«Les apparences» - Une femme trahie en vaut deux

Karin Viard et Benjamin Biolay sont les têtes d’affiche du nouveau Fitoussi. Un thriller capiteux au titre bien choisi: au-delà de l’adultère, plusieurs éléments du film sont trompeurs…

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 24 des 371 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?