MOBILITÉS

Le TEC va lancer son réseau Express: 17 lignes pour relier rapidement les villes entre elles

Le TEC va lancer son réseau Express: 17 lignes pour relier rapidement les villes entre elles

Les 17 lignes «Exress» doivent permettre de relier rapidement les villes entre elles. BELGA

Le TEC lancera le 1er octobre son nouveau réseau structurant composé de 17 lignes Express, ont annoncé mardi le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry, et les dirigeants de la société de transport.

Ces lignes doivent permettre de relier rapidement les villes entre elles. Le TEC entend de cette manière «simplifier et amplifier son offre de transport pour encourager les citoyens à faire le choix d’une mobilité plus durable».

Parmi les 17 lignes proposées, trois sont nouvelles. L’une reliera Waremme et Namur, l’autre Perwez à Ath et la dernière Malmedy à Verviers.

Dix autres existent déjà: Louvain-la-Neuve-Wavre-Ixelles (Conforto), Louvain-la-Neuve-Wavre-Woluwe (Conforto Bis), Wavre-Auderghem (Conforto 3), Jodoigne-Louvain-la-Neuve-Ottignies (Rapido Bus 1), Tubize-Nivelles (Rapido Bus 2), Braine-l’Alleud-Genappe-Louvain-la-Neuve (Rapido Bus 3), Nivelles-Louvain-la-Neuve (Rapido Bus 4), Bastogne-Namur (88), Namur-Couvin (56) et Namur-Perwez-Jodoigne (82). Les quatre anciennes lignes Wallonia Easy Line se voient également renforcées et intégrées à l’offre.

En matière de tarification, c’est le tarif Horizon+ qui sera appliqué à toutes ces lignes.

Le réseau Express sera principalement desservi par «des véhicules confortables, reconnaissables à leur habillage jaune monochrome et équipés au fur et à mesure du wifi et de ports USB», a précisé le TEC. Par ailleurs, ces bus seront actifs toute la journée et toute l’année, afin de faciliter les déplacements des travailleurs et étudiants.

«Ce réseau Express, qui est appelé à s’étendre, va contribuer à accélérer le transfert modal vers les transports en commun», a souligné Philippe Henry. «C’est aussi l’assurance de plus de modalité alternative à la voiture et de toujours plus de partage de l’espace public, thème de la Semaine de la Mobilité, qui se clôture justement ce mardi.»