article abonné offert

RELIGION

Le voile islamique reste un frein à l’emploi: «On s’arrête à l'objet et pas à la femme qui le porte»

Le voile islamique reste un frein à l’emploi: «On s’arrête à l'objet et pas à la femme qui le porte»

Les femmes voilées sont régulièrement victimes d’actes islamophobes. Reporters

Quelle est la fréquence des actes islamophobes en Belgique? Le CCIB tente d’objectiver les faits.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 21 des 373 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?