BRUXELLES

Le parlement bruxellois ouvre sa session et compte ses absents pour quarantaine

Le parlement bruxellois ouvre sa session et compte ses absents pour quarantaine

Illustration BELGA

La parlement bruxellois a ouvert officiellement lundi matin, en séance plénière, sa session 2020-2021. Le rebond de la pandémie de Covid-19 n’a pas épargné l’assemblée bruxelloise dont neuf députés étaient absents pour cause de mise en quarantaine.

Outre le cdH, et Bertin Mampaka, passé au MR, les députés Ridouane Chahid (PS), Fadila Laanan (PS), et Gilles Verstraete (N-VA) ont été excusés pour cette raison.

Sur le banc gouvernemental, c’était également le cas de Rudi Vervoort (PS) et de Barbara Trachte (Ecolo).

Comme à l’accoutumée, le bureau du parlement a été réinstallé. Le seul changement intervenu est en lien avec le passage de Bertin Mampaka du cdH au MR.

Le cdH passe du sixième mandat (précédemment occupé par Bertin Mampaka à celui de 7ème. C’est le PS qui récupère le sixième. Le socialiste Marc-Jean Ghyssels devient sixième secrétaire alors qu’il était septième.

Il n’y a pas de changement dans la composition des commissions.

Lors de son allocution d’ouverture de la session, le président du parlement, Rachid Madrane (PS), a confirmé l’organisation cette année des Assises de lutte contre le racisme.

Au détour d’une question adressée à la secrétaire d’Etat à l’Egalité des Chances Nawal Ben Hamou - dont le secrétaire d’Etat Pascal Smet a lu la réponse -, on a appris que celles-ci débuteraient le 9 novembre prochain. Selon le président Madrane, elles pourraient être postposées en raison de l’évolution de la pandémie.

La séance a été ponctuée d’un hommage à Antoinette Spaak, ministre d’Etat. Celle qui fut la première présidente de parti (FDF) en Belgique est décédée le 28 août dernier.