POLITIQUE

Bureau de parti chez Écolo et Groen: pour une reprise rapide des négociations en vue d’une Vivaldi

Bureau de parti chez Écolo et Groen: pour une reprise rapide des négociations en vue d’une Vivaldi

Illustration BELGA

Les deux partis écologistes ont appelé lundi à une reprise «au plus vite» des négociations entre les sept partis engagés dans la formation d’une coalition fédérale baptisée Vivaldi, en affirmant que «le pays a besoin d’un gouvernement rapidement».

Les écologistes francophones sont «plus que jamais déterminés à, main dans la main avec leurs homologues de Groen, trouver une solution», ont-ils indiqué dans un communiqué publié à l’issue de la réunion hebdomadaire de leur bureau politique.

 

 

«En ce sens, ils appellent chacun des partenaires engagés dans la recherche d’une solution d’ici au 1er octobre à reprendre au plus vite les négociations sur le fond de telle sorte que l’engagement qu’ils ont tous pris au parlement puisse se concrétiser», ajoute le texte.

Pour la coprésidente d’Écolo Rajae Maouane, «les Belges du Nord, du centre et du Sud du pays ne comprendraient pas et n’accepteraient pas un échec.»

Selon l’autre coprésident d’Écolo, Jean-Marc Nollet, «les travaux ont suffisamment avancé sous l’égide d’Egbert Lachaert, rejoint ultérieurement par Conner Rousseau (les deux préformateurs qui doivent rendre ce lundi leur rapport au roi Philippe, ndlr), pour qu’un ambitieux accord, dans lequel chacun des partenaires se retrouve, puisse être déposé au parlement, conformément aux engagements pris».

Pour les coprésidents d’Écolo, «si elles sont importantes, les questions de personne ne peuvent prendre le dessus sur les enjeux de fond».