Stéphane De Groodt s’est récemment lancé dans la confiture… Rebaptisée «Confinure», les bénéfices du produit seront reversés à l’association «Rêve de Cinéma».

«Sollicité comme d’autres acteurs et actrices à témoigner de la période de confinement, ou à participer à l’une ou l’autre initiative liée au Covid, j’ai décliné nombre d’entre elles car je n’avais tout simplement pas d’avis pertinent à donner ou de rôle efficace à jouer pour le bien commun, explique Stéphane Degroodt. Mais j’ai eu envie d’apporter malgré tout ma contribution à l’effort collectif.»

L’association «Rêve de Cinéma», la bénéficiaire de ce projet, a pour but d’amener le cinéma à l’hôpital puisque l’inverse n’est pas possible. Concrètement, des films sont projetés, des acteurs, actrices, réalisateurs, et producteurs sont sollicités pour présenter telle ou telle œuvre auprès des jeunes malades qui oublient leur condition l’espace de quelques heures magiques. «Enfance et confiture, confinement et Confinure, ces deux aspects se marient parfaitement pour cette cause soutenue par les personnalités du cinéma qui ont accepté de rejoindre cette aventure en y associant leur image.»

La gamme propose une dizaine de recettes maison aux saveurs variées, associées à des personnalités du monde du cinéma. C’est le chef chocolatier Pierre Marcolini qui a élaboré la «Confinure» au sein de son atelier. Confectionnées artisanalement, ces confitures sont réalisées à partir d’ingrédients d’origine bio soigneusement sélectionnés. Des recettes peu sucrées qui font la part belle aux saveurs de saison. La gamme sera vendue dans un premier temps via l’e.shop www.pierremarcolini.com Le prix public s’élève à 9,50€, le pot de 220 g.