EN IMAGES | Meux n'a pas su plumer les Canaris

Meux a souffert dans l’impact physique face à un bloc de Givry bien organisé. Kinif a sauvé un point en toute fin de match. Meux - Givry : 1 - 1

Arbitre: Baton.

Cartes jaunes: Devresse, Palate, Tchamdjou, Leonard, Alima.

Buts: Devresse (0-1, 63e), Kinif (1-1, 90e).

MEUX: Paulus, Teklak (73e G. Baudoin), Van Hyfte, Boreux, Mathieu, Palate (82e Roldan-Simon), Otte, Paquet, Smal, Kinif, Moors.

GIVRY: Bartholomé, Huberty (24e Nkokolo), Nzita, Sylla, Francois, Poncelet, Devresse, Hinck, Leonard (86e Guillaume), Tchamdjou, Alima (92e Lejeune)

Les Canaris ont bien failli faire déchanter les Meutois. Costauds dans l’impact physique et remarquablement bien organisés, les joueurs d’Éric Picart ont bousculé les Meutois. Marco Casto s’y attendait. « Je l’avais dit à la causerie, on allait se faire bouger, confirmait le coach meutois. On reste sur une grosse saison et on ne nous laissera plus jouer. Givry y allait franchement dans les duels. Mais c’était positif».

Perturbés, les Verts ne réussissent pas à poser le jeu en première mi-temps et abusent de longs ballons. Du pain béni pour une défense visiteuse intransigeante dans les airs. Les occasions franches sont rares même si à la 7e, un ballon contré par Kinif sur le dégagement de Bartholomé vient mourir à côté du but vide. Givry ne lâche rien et réussit même à alerter Paulus en misant sur des reconversions rapides. Mais ni Tchamdjou ni Alima ne parviennent à tromper le portier meutois.

Dès la reprise, Meux retrouve son football mais bute toujours sur un bloc bien compact. Alors que le danger semble se préciser devant la cage du jeune Bartholomé, le Namurois Devresse surprend l’arrière-garde meutoise, pas assez intransigeante sur le coup, pour tromper Paulus: 0-1.

Mené, Meux retrouve pourtant des couleurs. La montée de Gauthier Baudoin sur le flanc droit n’y est pas étrangère. En amenant de la profondeur et des appels, il offre plus de solutions à ses partenaires. Et comme Givry fatigue un peu, les efforts finissent par payer. Après des essais de Smal et Paquet, Kinif délivre son clan, de la tête, sur un corner de Baudoin. Un point arraché au caractère à la 90e pour des Meutois qui seront bye le week-end prochain. Et s’ils l’avaient oublié, Givry leur a rappelé qu’ils n’auront pas intérêt à se reposer sur leurs acquis de la saison dernière.

D2 Amateurs