MOBILITÉ

Dimanche sans voiture: «spectaculaire» baisse de la pollution

Dimanche sans voiture: «spectaculaire» baisse de la pollution

La station de Arts-Loi enregistre comme toujours de drastiques baisses de concentration en polluants lors du dimanche sans voiture. Photo News

Le 18e dimanche sans voiture à Bruxelles s’est déroulé «sans incident réel». par ailleurs, la pollution a drastiquement baissé partout dans la capitale.

Le 18e dimanche sans voiture à Bruxelles s’est déroulé «sans incident réel», s’est réjouie en fin d’après-midi la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt.

Si aucun chiffre définitif n’est encore disponible, l’événement a attiré de nombreuses personnes, principalement des Bruxellois alors que moins de Wallons et de Flamands ont rejoint la capitale cette année, a souligné la ministre.

Par ailleurs, 15.154 dérogations permettant de circuler en voiture avaient été accordées, soit moins que l’an passé, a-t-elle ajouté.

Bouffée d’air frais pour les Bruxellois

Par ailleurs, cette journée sans voiture du dimanche 20 septembre 2020 à Bruxelles a eu un impact notable sur la qualité de l’air et l’environnement sonore. C’est ce qui réjouit lundi Bruxelles Environnement. Les concentrations de polluants dans l’air et les bruits de fond ont nettement diminué en l’absence de véhicules.

Les Bruxellois ont mieux respiré et ont profité d’un environnement plus calme lors de cette courte accalmie annuelle. La qualité de l’air s’est améliorée de façon «spectaculaire», avec une chute drastique des concentrations de monoxyde d’azote de 77 à 93% par rapport à un jour de semaine moyen et de 56 à 85% par rapport à un dimanche moyen.

Les concentrations de dioxyde d’azote ont également diminué de 47 à 74% par rapport à un jour de semaine et de 22 à 62% comparé à un dimanche moyen. Enfin, les concentrations de black carbon (ou carbone suie, émis lors de réactions de combustion) ont baissé de 40 à 74% par rapport à un jour de semaine et de 21 à 64% par rapport à un dimanche moyen.

Arts-Loi: on respire

La diminution la plus notable a bien entendu été observée sur les axes les plus fréquentés par les voitures. La station de mesure Arts-Loi a notamment vu les concentrations en monoxyde et dioxyde d’azote fondre, de 85 et 62% respectivement par rapport à un dimanche habituel.

Bruxelles Environnement souligne par ailleurs que les niveaux de la pollution de l’air relevés dimanche étaient similaires ou plus faibles à ceux observés un dimanche pendant le confinement.

Les oreilles des Bruxellois ont également pu se reposer dimanche, avec une «réduction importante» des niveaux de bruits de fond. Par rapport au dimanche précédant l’événement, la pression acoustique s’est réduite de 90% dans les stations situées à proximité d’autoroutes.

La pollution de l’air a causé 9.380 décès en Belgique en 2016, selon l’Agence européenne pour l’environnement.