LIÈGE

Le compagnon de Pascal Rodeyns tué d'un coup de couteau au coeur

Le compagnon de Pascal Rodeyns tué d'un coup de couteau au coeur

Photo d’illustration BELGA

La mort du compagnon de l’avocat liégeois Pascal Rodeyns est survenue très rapidement à la suite d’un premier coup porté au niveau du cœur, a indiqué dimanche Damien Leboutte, procureur de division de Liège.

Me Rodeyns a fait la macabre découverte en rentrant chez lui, tôt vendredi matin. Son compagnon se trouvait étendu sur le lit de la chambre d’ami et présentait plusieurs blessures au niveau du cou et du thorax, a précisé le parquet. Le procureur de division de Liège a ajouté que les coups ont été portés à l’aide d’un objet tranchant, il pourrait donc s’agir d’un couteau.

Samedi, une autopsie du corps de la victime a été réalisée. Dimanche, le procureur de division a indiqué que la victime était décédée entre 23h et 3h du matin vendredi. Afin d’affiner cette tranche horaire, des examens complémentaires seront prochainement réalisés. Il a également indiqué que la victime a rapidement perdu la vie, car le premier coup a été porté au niveau du cœur. Les autres plaies ont très peu saigné, ce qui signifie que le cœur ne pompait plus.

Vendredi, le procureur de division de Liège, Damien Leboutte, avait déclaré en début de soirée qu’aucune trace d’effraction n’avait été découverte au domicile de Mbaye Wade. L’autopsie a révélé que la victime ne présentait pas de plaie de défense au niveau des mains.

Samedi, l’avocat liégeois et compagnon de la victime, a réagi via son compte Facebook. «J’ai l’énorme tristesse de vous annoncer le décès de mon compagnon, Mbaye WADE, sauvagement assassiné. Mbaye était bon et le plus merveilleux des hommes. J’espère que l’enquête permettra rapidement d’arrêter l’auteur de ce crime ignoble.»