SPA

La Ville de Spa perd deux anciens échevins

La Ville de Spa est en deuil. Elle a fait part du décès de deux de ces anciens échevins, Paul Hanesse et Colette Henrard-Sequaris (MR).

La cité thermale s’est réveillée groggy ce dimanche. Deux acteurs importants de la vie politique spadoise, Paul Hanesse et Colette Henrard-Sequaris, se sont en effet éteints la veille. Tous deux s’étaient investis durant plusieurs décennies au sein du collège et du groupe MR. Paul Hanesse fut entre autres échevin des Travaux et du Patrimoine et Colette Henrard-Sequaris, échevine de la Culture et de l’Enseignement.

«Ce sont deux grandes personnalités spadoises qui ont marqué les décennies 80, 90 et le début des années 2000 par leur travail, confie la bourgmestre Sophie Delettre (MR), très émue. C’est avec beaucoup, beaucoup de tristesse que nous avons leur décès inopiné, l’un comme l’autre.» Un avis partagé par de nombreux citoyens et l’ensemble des groupes politiques spadois. En témoignent les dizaines de messages laissés sur les réseaux sociaux. «Nous avions ensemble fait tant de choses, écrit le député Charles Gardier (MR). Le MR de Spa perd aujourd’hui deux de ses piliers! Quelle triste journée! Merci Colette pour ton investissement pour Spa. Merci Paul pour ces moments privilégiés, merci mon ami.»

Du Pouhon Pierre le Grand à l’école de Nivezé

Sophie Delettre l’assure, «ils ont contribué à faire le Spa d’aujourd’hui». Paul Hanesse a été échevin de 1983 à 2006, avant de siéger comme conseiller communal en 2012. Il était également le président du MR de Spa jusqu’en 2019, où il a laissé sa place à Béatrice Delbeuck. Au collège, il a porté de nombreux dossiers, dont la rénovation du Pouhon Pierre le Grand en collaboration avec l’échevin Paul Mathy, et la construction du hall omnisports.

Colette Henrard-Sequaris, à qui le conseil avait remis le titre d’échevine honoraire début 2020, était passionnée de culture. «Mais la culture dans tous ses états», précise la bourgmestre. Elle a notamment œuvré pendant plusieurs années aux côtés de Pascale Bonnarens et de Luc Guéres pour l’organisation des élections de Miss Province de Liège et Miss Belgique au Casino de Spa. «On lui doit également l’école de Nivezé, lorsqu’elle avait l’Enseignement», rappelle Sophie Delettre. Un projet qu’elle avait d’ailleurs réalisé… avec Paul Hanesse.

La Ville de Spa a évidemment prévu de leur rendre hommage dès lundi. Les drapeaux de l’hôtel de Ville seront mis en berne et un registre de condoléances sera à disposition des citoyens.