LIÈGE

Pascal Rodeyns s’exprime après l’assassinat de son compagnon: «Mbaye était le plus bon et merveilleux des hommes»

Pascal Rodeyns s’exprime après l’assassinat de son compagnon: «Mbaye était le plus bon et merveilleux des hommes»

Mbaye Wade, huissier au service du protocole de la Province de Liège, était unanimement apprécié. -

«J’espère que l’enquête permettra rapidement d’arrêter l’auteur de ce crime ignoble», a déclaré samedi l’avocat liégeois et conseiller communal Pascal Rodeyns, au lendemain de l’assassinat de son compagnon.

«J’ai l’énorme tristesse de vous annoncer le décès de mon compagnon, Mbaye WADE, sauvagement assassiné.» Voici ce que déclare samedi matin l’avocat et conseiller communal liégeois Pascal Rodeyns sur les réseaux sociaux, au lendemain de la mort de son ami.

C’est Me Rodeyns qui a fait la macabre découverte en rentrant chez lui, ce vendredi matin. Son compagnon se trouvait étendu sur un lit et présentait plusieurs blessures au niveau du cou et du thorax.

«Mbaye était le plus bon et merveilleux des hommes», souligne Pascal Rodeyns. «J’espère que l’enquête permettra rapidement d’arrêter l’auteur de ce crime ignoble.»

Mbaye Wade, huissier au service du protocole de la Province de Liège, était unanimement apprécié. La Province de Liège, ses élus et ses collaborateurs ont fait part, dans un communiqué, de l’effroi qu’a suscité l’annonce de ce décès.

«M. Mbaye Wade était unanimement apprécié par tous ses collègues de travail pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa réserve naturelle. Son sourire restera à jamais dans les mémoires de ses amis qu’il comptait en grand nombre. Cette personnalité attachante laissera tout à la fois un vide au sein de l’institution qu’il servait avec élégance et un souvenir vivace auprès de ses collègues du Palais provincial», selon le communiqué de la Province.

Conformément aux volontés du défunt, «une cérémonie laïque sera organisée et il retournera ensuite au Sénégal auprès de sa famille», précise Pascal Rodeyns, ajoutant qu’il communiquera les informations par la suite.

«Mbaye qui était l’aîné de sa fratrie, s’occupait mensuellement de subvenir aux besoins de sa famille au Sénégal. Si vous voulez faire un geste d’attention, vous pourrez adresser des fleurs ou mieux, verser une somme sur le compte BE26.6304.2359.6029 dont le solde sera reversé à sa famille.»