HERVE

Les cahiers cousus par les élèves

Zéro déchet mais des idées à la pelle. L’école de Grand-Rechain a récupéré des tissus pour coudre les couvertures des cahiers.

Mickey, Minnie, les Avengers, des chatons… Les influences sont sans limite et les fabricants rivalisent d’imagination pour capter l’attention des enfants à la recherche de papier pour emballer leurs cahiers.

À l’école communale de Grand-Rechain, on s’oppose à cette surconsommation inutile en récupérant des tissus pour entourer les traces de l’apprentissage de la génération de demain. Ce vendredi, les élèves des classes de 1re et 2e ont donc cousu, avec l’aide d’une dizaine de mamans et de mamys, près de 245 cahiers (4 par enfants, sachant qu’ils sont 61).

«Ça fait quelques années que nous avons une commission au sein même de l’école où nous mettons en place des activités visant le zéro déchet. On essaye, chaque année, de sensibiliser les enfants», raconte Madame (Morgane) Bonhomme.

Avec ses collègues «fans de couture», l’enseignante a mis en place ce projet, étalé sur plusieurs jours et principalement ce vendredi. «Les enfants savent faire toutes les premières étapes (classer les tissus, les couper, trier…). Dans les semaines précédentes, ils ont contourné les gabarits, etc. L’activité, ce vendredi, nous prend toute la journée», précise-t-elle.

Une journée qui a ravi les enfants, pour une première expérience enrichissante et valorisante.