BRUXELLES

Une fresque et un plan d’action pour l’inclusion des personnes LGBTQI +

Une fresque et un plan d’action pour l’inclusion des personnes LGBTQI

BELGAONTHESPOT

La Ville de Bruxelles a dévoilé vendredi l’œuvre de Pierre Debusschere «Embrace diversity», installée près de la Bourse, ainsi qu’un plan d’action pour l’inclusion des personnes LGBTQI +.

Fort d’une cinquantaine de mesures élaborées par la cellule égalité des chances, ce plan sera adopté lundi en séance du conseil communal. Une évaluation est prévue tous les deux ans.

L’une des actions porte sur la formation du personnel de police au harcèlement de rue des personnes LGBTQI +, qui s’ajoute à la cellule d’aide aux victimes de violences homophobes, lesbophobes et transophobes créée en 2019 au sein de la police. «Il est très important que les personnes de la communauté LGBTQI + puissent rapporter les faits afin que des actions concrètes puissent être entreprises», souligne Khalid Zian, échevin de l’égalité des chances. Ce dernier rappelle par ailleurs l’existence du point de contact LGBTQI + sur le site internet de la zone de police Bruxelles-Ixelles.

Le soutien logistique aux centres d’hébergement pour les personnes LGBTQI +, via la Régie foncière, sera également renforcé. En outre, le plan prévoit la sensibilisation et la formation du personnel de la Ville et du CPAS aux identités de genres et orientations sexuelles, et la désignation d’une personne de confiance pour les citoyens et associations.

La Ville veut encore évaluer, d’ici 2022, la pertinence et la faisabilité de la création d’un conseil consultatif avec les associations LGBTQI +.

L’objectif était de «mettre en place et/ou poursuivre des mesures visant à rencontrer les demandes spécifiques des membres de la communauté LGBTQI + tant au niveau des citoyens et citoyennes que des associations actives auprès de ce public et des membres du personnel de la Ville», ajoute celle-ci.

Pour l’occasion, une œuvre de Pierre Debusschere, imprimée sur une bâche, a été installée à l’angle de la rue Paul Delvaux et du boulevard Anspach, près de la Bourse. Son nom, «Embrace diversity» tend à rappeler «qu’à la Ville de Bruxelles, la culture se conjugue autant au féminin qu’au masculin ou plutôt de manière inclusive», indique Delphine Houba, échevine de la culture.

«J’ai créé cette image en réponse à la crise que nous affrontons, dans le monde culturel et ailleurs. C’est une réflexion chargée d’espoir car je souhaite un futur meilleur. Un futur où nous enlaçons nos diversités», commente l’artiste.