MÉDIAS

RTL dit non aux 30 millions de la FWB

C’est une volte-face surprenante. Alors qu’il y a encore à peine un mois, Philippe Delusinne, le CEO de RTL Belgium, défendait avec conviction l’obtention par RTL TVI d’une aide de 30 millions d’euros de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), la chaîne privée a communiqué hier après-midi qu’elle renonçait à celle-ci.

«Depuis le mois d’août, les signes d’une reprise économique tendent à faire disparaître une des raisons de l’accord de principe. En effet, contrairement aux prévisions, la situation financière dramatique de RTL ne semble pas s’être installée dans la durée.»

Fin juin, affaiblie économiquement par la crise du coronavirus qui a fait chuter les recettes publicitaires, RTL Belgium s’était tournée vers le gouvernement de la FWB, parvenant avec lui à un protocole d’accord pour une aide ponctuelle sur plusieurs années, pouvant atteindre jusqu’à 80% du préjudice financier objectivé par l’entreprise suite à la crise sanitaire. En contrepartie, RTL Belgium acceptait de revenir sous pavillon belge et de se soumettre au contrôle du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel).

Il semblerait donc que ce préjudice financier ne soit plus aussi important. Ce qui peut étonner, même si le marché publicitaire s’est redressé ces dernières semaines…

Au cabinet de la ministre des Médias, on prend note de la décision, en espérant «que l’arrêt des discussions entamées n’ait pas de préjudice sur l’emploi, le soutien de RTL Belgium au redéploiement du secteur culturel et les contenus de RTL Belgium.»

L’abandon de cette aide entraîne aussi la décision de RTL Belgium de rester sous pavillon luxembourgeois. Or, des démarches pour le retour en Belgique avaient déjà été entreprises auprès de la FWB. La ministre Linard souligne «l’importance de poursuivre ces démarches et le dialogue autour de cet enjeu.» Ce transfert d’activités deviendra de toute façon obligatoire pour RTL lorsque la directive européenne SMA (services de médias audiovisuels) sera transposée en Fédération Wallonie-Bruxelles.