BRUXELLES – SANTÉ

Sciensano: «Le taux de positivité des tests bruxellois est bien plus important»

Sciensano: «Le taux de positivité des tests bruxellois est bien plus important»

Bruxelles-Capitale a enregistré 6,4% de tests «Covid» positifs entre le 8 et le 14 septembre. AFP (Illustration)

Avec un taux de positivité supérieur à 6%, Bruxelles est bien la région du pays où le virus circule le plus en ce moment, assure l’Institut de santé publique.

En plus d’avoir analysé les dernières tendances observées sur le terrain et rappelé à quel point les Belges ne pouvaient pas encore se fier à leur immunité collective pour luttern contre la propagation du coronavirus, Sciensano a profité de sa conférence de presse organisée ce vendredi pour confirmer que Bruxelles-Capitale restait la région la plus impactée actuellement par le virus.

En effet, Bruxelles-Capitale a enregistré 6,4% de tests «Covid» positifs entre le 8 et le 14 septembre. Ce qui place la région au-dessus de la moyenne belge (3,2%) la limite critique fixée par l’Organisation mondiale de la santé, soit 5%.

+ VIDÉO | Coronavirus : « On est très loin d’avoir atteint l’immunité de groupe », rappelle Sciensano

«Il y a un fait indéniable: le taux de positivité des tests bruxellois (6,4%) est plus important, résume Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de l’Institut de santé publique. Ce taux est deux fois supérieur à la moyenne nationale de 3,2%.» Ce qui signifie qu’il y a bel et bien une circulation importante du virus dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Bien que ce taux augmente dans toutes les autres provinces belges depuis quelques semaines, le pourcentage de tests positifs y reste inférieur à 5%.

Entre le 8 et le 14 septembre, 30.000 tests en moyenne ont été effectués quotidiennement en Belgique.

Quid des chiffres dans les autres provinces?

À Anvers, 3,4% des tests réalisés ont eu un résultat positif. Le Brabant flamand a enregistré 2,6% de tests positifs, la Flandre orientale 2,2%. Le ratio le plus faible concerne la Flandre occidentale (1,9%) et le Limbourg (1,9%).

En Wallonie, Liège (4,9%) flirte également avec la limite critique fixée par l’OMS. Le Hainaut (3,5%) et le Brabant wallon (3,3%) se situent autour de la moyenne belge. Le Luxembourg (2,4%) et Namur (2%) enregistrent le moins de tests positifs en Wallonie.