MOTEURS

24 Heures du Mans | Toyota en pole, Maxime Martin 4e et meilleur Belge en LM GTE-Pro

La Toyota TS050 Hybrid de Conway, Kobayashi et Lopez (G-B/Jap/Arg) partira ce samedi après-midi depuis la première ligne des 24 Heures du Mans, septième rendez-vous du Championnat du Monde d’Endurance (WEC).

Toyota a signé ce vendredi midi la pole position de la 88e édition des 24 Heures du Mans. Au terme de l’hyperpole, la Nippone de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez a devancé la Rebellion de Norman Nato, Gustavo Menezes et Bruno Senna. Les Belges Maxime Martin (Aston Martin) et Laurens Vanthoor (Porsche) se sont classés respectivement 4e et 6e en LM GTE-Pro.

La Toyota TS050 Hybrid de Conway, Kobayashi et Lopez (G-B/Jap/Arg) partira ce samedi après-midi depuis la première ligne des 24 Heures du Mans, septième rendez-vous du Championnat du Monde d’Endurance (WEC). À l’issue de l’hyperpole, la Toyota N.7 a signé le meilleur chrono en 3:15.267.

La voiture sœur, la N.8 de Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Kazuki Nakajima (Sui/NZL/Jap) a tourné 1.382 plus lentement et se classe 3e. Entre les deux Nipponnes, on retrouve la Rebellion de Norman Nato, Gustavo Menezes, Bruno Senna (Fra/USA/Bré) avec un chrono de 3:15.822.

En LM GTE-Pro, le meilleur temps est à mettre à l’actif de à la Porsche du trio Bruni-Lietz-Makowiecki. L’équipage composé de Maxime Martin, Alexander Lynn et Harry Tincknell (Bel/G-B/G-B) a pris la 4e place à quatre dixièmes des polemen tandis que la Porsche de Laurens Vanthoor, Kevin Estre et Michael Christensen (Bel/Fra/Dan) a terminé 6e.

Les deux autres Belges engagés à l’épreuve n’ont pas pu prendre part à l’hyperpole, celle-ci regroupant uniquement les six voitures les plus rapides de chaque catégorie (LMP1, LMP2, LM GTE-Pro, LM GTE-Am). En GTE-Am, Adrien De Leener (Porsche) s’élancera de la 11e place avec l’Américain Dominique Bastien et l’Autrichien Thomas Preining. La pole est revenue à la Ferrari de Côme Ledogar, Oswaldo Negri Jr et Francesco Piovanetti (Fra/USA/Esp).

Associé aux Français Adrien Tambay et Erik Maris, Christophe D’Ansembourg, lui, partira 22e dans la classe LMP2. Une catégorie dans laquelle le meilleur temps a été réalisé par l’Oreca 07 de Paul Di Resta, Filipe Albuquerque et Philip Hanson (G-B/Por/G-B).

Le départ de la 88e édition du double tour d’horloge sarthois sera donné ce samedi sur le coup de 14h30.