QUAREGNON

Trois mandats d’arrêt après une agression sur fond nationaliste à Quaregnon

Trois mandats d’arrêt après une agression sur fond nationaliste à Quaregnon

Jérémy-Günther-Heinz Jähnick/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Plusieurs personnes d’origine turque s’en sont prises à un ressortissant kurde dans la nuit de samedi à dimanche. Trois mandats d’arrêt ont été délivrés mardi dernier.

L’agression violente s’est produite dans l’appartement d’un jeune kurde, rue Paul Pastur à Quaregnon à Quaregnon. Selon la presse locale, huit individus d’origine turque ont violemment agressé la victime qui souffre de nombreuses blessures.

Le parquet de Mons a indiqué jeudi que les faits ont donné lieu à quatre perquisitions et quatre interpellations. Le juge d’instruction a délivré trois mandats d’arrêt et ordonné la relaxe d’une des personnes interpellées.

Le parquet a précisé que les jours de la victime, qui souffre, entre autres, d’une fracture du crâne, n’ont jamais été en danger.

Tous les suspects sont nés entre 1992 et 1996 et sont tous originaires de Quaregnon. Seul l’un d’entre eux présente un antécédent judiciaire pour des faits de violence.

Les faits s’inscriraient dans un contexte de rivalité nationaliste entre Turcs et Kurdes. La diffusion par la victime d’une vidéo à connotation nationaliste sur les réseaux sociaux serait à l’origine de l’agression.

L’inculpation retenue vise des coups et blessures avec préméditation et incapacité, avec la circonstance qu’un des mobiles est la haine, le mépris ou l’hostilité à l’égard d’une personne en raison de sa prétendue race ou de sa conviction religieuse.

Certains auteurs, dont le nombre n’a pas été formellement arrêté, sont toujours recherchés.