article abonné offert

Recours au Conseil d’État s’ils persistent: le crowdfunding de la bourgmestre

Elle l’avait déjà sous-entendu lorsque les manœuvres du PS pour installer Jean-François Istasse (PS) comme bourgmestre de Verviers s’opéraient en coulisses et aujourd’hui, c’est clair: Muriel Targnion saisira le Conseil d’État au lendemain du conseil communal dans le cas – plus que probable – où la motion de méfiance mixte incluant notamment la motion collective à l’égard de l’ensemble de son collège communal et la motion individuelle à son égard est votée et donc la nouvelle majorité installée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 343 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?