CORONAVIRUS

La Wallonie subsidie à hauteur de 2 500 euros par mois les centres de testing

La Wallonie subsidie à hauteur de 2 500 euros par mois les centres de testing

AFP

Le gouvernement wallon a décidé, la semaine dernière, de subsidier à hauteur de 2 500 euros par mois les 37 centres de tests actifs sur le territoire de la Région. Il a également prévu 500 euros par mois pour les antennes de ces centres, a confirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mercredi, en séance plénière du parlement régional.

Ces montants, complémentaires à ceux du Fédéral pour l’achat du matériel et les forfaits des actes médicaux, sont avant tout destinés à aider ces centres et leurs antennes à faire face aux frais administratifs et aux frais divers.

Un coordinateur général de ces 37 centres a par ailleurs été désigné pour améliorer le dispatching en cas notamment de problèmes de saturation. Il débutera sa mission à la fin du mois de septembre.

«Nous travaillons avec le Fédéral, les autres régions et les cercles de médecines pour trouver des solutions dans les meilleurs délais» afin d’éviter la saturation de ces centres, a poursuivi la ministre Morreale (PS). Deux réunions doivent encore avoir lieu cette semaine afin d’améliorer le dispositif, a-t-elle assuré.