LIÈGE

Un premier nid de frelons asiatiques découvert et neutralisé à Seraing

Un premier nid de frelons asiatiques découvert et neutralisé à Seraing

Le nid se trouvait dans un arbre, à près d’une dizaine de mètres de haut. © Solution Guêpes

Les frelons asiatiques sont chez nous. Un premier nid de cet insecte invasif a été découvert dans le jardin d’une habitation sérésienne en début de semaine.

Alors qu’on savait déjà les frelons asiatiques présents en Belgique, un premier nid a été identifié et neutralisé en région liégeoise ce lundi.

Celui-ci se trouvait en haut? dans un arbre situé dans le jardin d’une habitation sérésienne. «Les habitants ont repéré le nid et ont eu le bon réflexe de faire directement appel à une société spécialisée pour le détruire», explique Loïc Hardy, de Solution Guêpes.

Au vu de ces informations, la Ville de Seraing a tenu à mettre en garde la population contre cet insecte invasif, très dangereux pour notre écosystème et pour les abeilles.

Contrairement aux guêpes, dont le rôle est crucial dans l’équilibre de l’écosystème, il est essentiel de lutter contre la propagation des frelons asiatiques, importés accidentellement en Europe dans le courant des années 2000.

Neutraliser ces nids permettrait d’éviter de produire plusieurs futurs reines qui pourraient fonder leur propre colonie l’année suivante.

Comment savoir si on a affaire à un nid de frelons asiatiques?

La Ville de Seraing rappelle aux citoyens de contacter sans tarder la Cellule interdépartementale Espèces invasives du Service public de Wallonie s‘ils aperçoivent un frelon asiatique sur le territoire de la commune.

Et pour vérifier la présence éventuelle d’un nid à proximité de votre habitation, le moyen le plus efficace est de surveiller le vol des insectes. «Si vous avez des ?allées et venues au départ et vers un point fixe, il y a de fortes chances qu’un nid se cache au bout», ajoute Solution Guêpes.

Mais pas question d’intervenir vous-même. Si vous repérez un nid de frelons asiatiques, la Ville de Seraing demande de faire appel à des professionnels (société spécialisée et/ou pompiers). «Les frelons asiatiques sont très sensibles aux vibrations et pourraient considérer ça comme une menace», explique Solution Guêpes.

En cas de piqûre, il est au minimum recommandé de prendre contact avec son médecin traitant. En cas de démangeaisons ou d’un gonflement au niveau des voies respiratoires, ?il ne faut pas hésiter à se rendre à l’hôpital? le plus proche.