REKKEM

Chasse à l’homme lors d’une opération transfrontalière

Chasse à l’homme lors d’une opération transfrontalière

La brigade canine, des policiers dans les champs et une voiture abandonnée emmenée par la fourrière. Soirée peu calme à la Grote Weg de Rekkem. EdA

Une action internationale a été menée ce mardi à la frontière franco-belge. Un homme a abandonné son véhicule pour prendre la fuite à pied.

Ce mardi soir, un hélicoptère de la police fédérale était en stationnaire à la sortie de Mouscron. Il fut utile à l’occasion d’une chasse à l’homme mais sa présence était programmée.

Tout a débuté en effet à l’occasion d’une importante action franco-belge visant à lutter contre la criminalité transfrontalière.

Polices locale, fédérale et française associées

Des agents de la zone de police de Grensleie (Menen - Wevelgem - Ledegem), des hommes de la police fédérale et leurs collègues du Nord de la France ont travaillé ensemble. Tout ce monde était appuyé par des maîtres-chiens et un hélicoptère.

Un effectif complet qui a confirmé son utilité puisqu’à l’approche du contrôle, sur la Grote Weg à Rekkem (la voie menant en Flandre directement depuis ce qu’on appelle le rond-point Delbar), approximativement à hauteur de Decaflor, un individu a abandonné son véhicule, une Peugeot immatriculée en France, et a pris la fuite.

Renifler dans sa voiture pour mieux le débusquer...

Une chasse à l’homme a dès lors été lancée dans les champs.

Les chiens pisteurs n’ont eu qu’à aller prendre connaissance de l’odeur de l’individu dans l’habitacle de son véhicule avant de partir à sa recherche.

Plusieurs policiers ont tenté de débusquer l’individu au t-shirt blanc dans les champs.

Un riverain nous dit avoir vu l’homme être interpellé tandis que sa voiture a été emmenée par la fourrière.