WALLONIE

Une passion pour les avocats, une «Tatie Danielle» acquittée…: 5 surprenantes affaires judiciaires survenues en Wallonie

Une passion pour les avocats, une «Tatie Danielle» acquittée…: 5 surprenantes affaires judiciaires survenues en Wallonie

Marie-Lucil, la «Tatie Danielle de Gilly», empoisonne la vie de tout son voisinage avec qui elle est d’ailleurs en conflit. ARCHIVE-GI-47552 TSILLA CHELTON

À 29 ans, il voulait portrer le chapeau pour le trafic de drogue organisé par sa compagne. L’amour, oui… mais finalement pas à tout prix; «Tatie Danielle» va-t-elle continuer à terroriser ses voisins?; ll n’hésite pas à consulter 23 avocats pour le défendre… Découvrez cinq histoires survenues cette semaine dans les tribunaux en Wallonie.

 

1.Un prévenu consulte 23 avocats pour sa défense

 

Scène cocasse ce matin-là au tribunal correctionnel de Charleroi: deux avocats se présentent à la juge pour signaler leur intervention dans un dossier. Deux avocats qui se rendent alors compte qu’ils sont mandatés par le même prévenu… Et ce n’était pas les premiers: au total, Jean-Baptiste en a consulté 23.

+ LIRE NOTRE COMPTE-RENDU

 

2.Il s’estimait calomnié dans une parodie, sauf que le juge ne l’a pas suivi et qu’il n’avait pas tout dit à son avocat

 

Vincent Delire, alias Mimile et les bribeux d’toubac, vient d’être acquitté des préventions de calomnie, diffamation et injure dont il était accusé…. Et le tribunal a particulièrement motivé ses motivations. L’accusateur en a aussi pris pour son grade. Sans parler qu’il n’avait pas tout dit à son avocat. Ce dernier a peu apprécié.

+ LIRE NOTRE COMPTE-RENDU

 

3.«Les policiers ne sont pas là pour se battre»

 

Deux policiers appelés à raconter leur intervention devant un tribunal, ce n’est pas courant. C’est que l’un des trois prévenus poursuivi ce jour-là pour des faits de rébellion et d’outrage évoque une réaction policière disproportionnée. Les policiers s’en défendent. Tout comme le substitut du procureur du roi: «les témoignages démontrent que les trois individus ont insulté les policiers et n’ont pas obtempéré aux injonctions. Les policiers ne sont pas là pour se battre si on respecte leurs ordres!»

+ LIRE NOTRE COMPTE-RENDU

 

4.«Tatie Danielle», la septuagénaire qui traumatise son quartier

 

Marie-Lucil, la «Tatie Danielle de Gilly», empoisonne la vie de tout son voisinage avec qui elle est d’ailleurs en conflit. Elle n’a pas manqué de menacer d’égorger son voisin et de s’en prendre à un de ces clients.

Elle obtient finalement la clémence du tribunal.

+ LIRE NOTRE COMPTE-RENDU

 

5.«Je ne voulais pas qu’elle aille en prison, j’ai beaucoup pris sur moi»

 

L’amour… mais finalement pas à tout prix. Maxime (29 ans), a voulu protéger Justine (29 ans) en portant le chapeau concernant un trafic de drogue. Par amour, «parce que je ne voulais pas qu’elle aille en prison.» Le jeune homme se pensait aussi plus solide. Sauf qu’il a perdu sa relation, sa maison et ses projets. Dorénavant, il veut juste porter sa part.

Et la principale prévenue? Elle est actuellement incarcérée en Espagne… où elle a été arrêtée alors qu’elle s’apprêtait à revendre plus d’un kilo de cocaïne pure.

+ LIRE NOTRE COMPTE-RENDU