AMAY/LIÈGE

24 jours à courir ou marcher pour Leg’s Go

24 jours à courir ou marcher pour Leg’s Go

Partenaires du challenge, Luc Huberty (premier à gauche) et ses athlètes membres actifs de Leg’s Go comptabiliseront les kilomètres qu’ils avalent le jeudi sur la piste d’Andenne. Doc

Dès samedi, les 24 h jogging de Liège se réinventent en un challenge au profit notamment de l’ASBL amaytoise Leg’s Go.

Ce week-end, la Table Ronde 63 de Liège aurait dû organiser ses traditionnelles 24 heures de jogging dans le parc de la Boverie. Une course relais par équipe dont les bénéfices étaient destinés à deux ASBL: l’école fondamentale spécialisée Joëlle Robins, et Leg’s Go dont l’objet social est de soutenir des invalides en quête de défi sportif en finançant leur coûteux équipement adapté. Si la crise sanitaire a eu raison de ce rendez-vous, la Table Ronde 63 de Liège a trouvé la parade en le réinventant en un challenge: les 24 jours de jogging de Liège. Le principe? «Parcourir un maximum de kilomètres en marchant ou en courant durant 24 jours soit en solitaire, soit par équipe de 2 à 6 personnes, de 7 à 12 ou de 13 à 24, explique l’Amaytois Luc Huberty, le président fondateur de Leg’s Go aussi bien bénéficiaire que partenaire du challenge. L’inscription s’élève à 7,50€ par participant. Ensuite, les kilomètres qu’il aura parcourus seront comptabilisés grâce à l’application Strava. Au bout des 24 jours de challenge, des prix seront remis aux équipes ayant parcouru le plus de kilomètres.»

Le challenge débute ce samedi à 13 h et se clôturera le 6 octobre à la même heure. Il est possible de s’inscrire individuellement et de rejoindre une équipe. «Les seules rentrées financières pour les organisateurs sont celles des inscriptions, continue Luc Huberty. Elles sont ensuite redistribuées. En ce qui nous concerne, la Table Ronde 63 de Liège s’était engagée à nous soutenir à hauteur de 18 000 euros sur trois années. C’est la troisième année que nous faisons partie des bénéficiaires.»

Ce soutien financier et la générosité de donateurs permettront à Leg’s Go de poursuivre sur la lancée de ses 5 premières années d’activité. «Jusqu’à présent, nous avons aidé 27 invalides en fournissant tantôt une prothèse sportive, tantôt un fauteuil roulant adapté au sport, tantôt un handbike, calcule Luc Huberty dont l’ASBL compte une septantaine de membres actifs. Parmi eux, figurent plusieurs sportifs valides qui accompagnent les non-valides durant leur exploit. C’est vraiment de la résilience par le sport. Il est important pour un non-valide de ne pas rester dans son coin et de se mettre des défis.»

C’est ainsi que, près de chez nous, le Bas-Ohatois Maxime Pierre et l’Amaytoise Emeline Parmentier partagent cette philosophie depuis que leur vie de jeune valide en pleine force de l’âge a basculé.

Inscriptions: page Facebook @24 h jogging de Liège ou sur le site internet www.les24h.be