article abonné offert

VERVIERS

Dans les coulisses de «Quoi de 9 family?» avec Afsah et Safiyah

Afsah (10 ans) et Safiyah (9 ans) sont sœurs. Pendant le confinement, elles ont créé la chaîne «Quoi de 9 family?» Le JDE les a rencontrées pour connaître tous les secrets de leurs vidéos…

«Quoi de 9 family?», c’est une chaîne YouTube créée par deux sœurs qui habitent à Verviers (province de Liège): Afsah et Safiyah. Sur celle-ci, elles postent des vidéos dans lesquelles elles réalisent des expériences scientifiques, nous expliquent l’actualité ou nous apprennent tout un tas d’autres choses… intéressantes! Mais comment réalise-t-on des vidéos ? Nous les avons interrogées.

Afsah et Safiyah, quelles sont les différentes étapes de création d’une vidéo ?

A. D’abord, il faut trouver un sujet. C’est soit notre maman qui nous propose des choses qu’elle a vues, soit nous. On se met parfois autour de la table pour discuter des prochains sujets. Ensuite, on fait des recherches sur le sujet choisi.

S. On a un carnet dans lequel on note toutes nos idées. Il nous sert aussi à écrire le texte qu’on dira devant la caméra. Les choses qu’on a envie d’expliquer, qui nous semblent importantes pour comprendre. Et puis, quand tout ça est fait, il n’y a plus qu’à tourner la vidéo.

Vous apprenez vos textes par cœur ?

A. Non, pas vraiment. On retient les choses les plus importantes mais on improvise aussi beaucoup! Au début, on était plus timide mais maintenant ça va mieux. Et puis, quand on se trompe ou qu’on oublie de dire quelque chose, on peut recommencer.

S. Parfois, dans le texte, on se rend compte qu’il y a des mots assez compliqués qu’on n’a pas très bien compris, alors on transforme au moment de tourner.

Qui filme vos vidéos?

S. C’est notre maman, avec son smartphone. On fait ça dans notre salon. Elle a tout le matériel pour faire de belles vidéos comme un trépied pour tenir le téléphone, un stabilisateur aussi pour éviter que l’image ne bouge dans tous les sens et un micro avec un pompom pour avoir une bonne qualité de son.

A. Mais les idées, c’est nous! On a décidé par exemple de faire des intros comiques pour que ce soit plus amusant.

Une fois le tournage terminé, que se passe-t-il?

S. C’est le boulot de notre maman! Elle s’occupe du montage. C’est-à-dire qu’elle télécharge la vidéo de son téléphone sur son ordinateur et puis elle coupe certaines choses, on ajoute la voix off, la musique, le logo de la chaîne etc. Nous, on la laisse faire!

A. On a quand même le droit de donner notre avis! Et c’est très intéressant à regarder car on apprend plein de choses.

Est-ce que ça fait peur de faire des vidéos ?

S. Non, on est super extraverties! On fait du théâtre depuis longtemps… Et on a reçu plein de commentaires positifs. On est même passées dans deux journaux, on était trop contentes!

A. Au début, on était quand même plus timides! Mais après, on s’habitue. On voit beaucoup la différence entre les vidéos d’aujourd’hui et celles d’avant, notre jeu d’actrice a évolué. C’est super excitant. Et on est motivées par cette petite «célébrité».

Deux sœurs sur YouTube

La chaîne «Quoi de 9 family ?» est née pendant le confinement. Les enfants ne pouvant plus se rendre à l’école, la maman d’Afsah (10 ans) et Safiyah (9 ans) a voulu trouver une activité intéressante et amusante pour rendre cette période particulière plus agréable. «Elles n’ont pas de téléphone portable mais elles regardent beaucoup de vidéos sur YouTube. Au départ, je voulais m’assurer qu’elles avaient bien compris les règles pour lutter contre le coronavirus et je leur ai proposé d’en faire une vidéo» nous explique la maman des deux jeunes youtubeuses. Il ne restait plus qu’à se lancer!

L’envie d’apprendre

Après leur première vidéo et le succès qu’elle rencontre, Afsah et Safiyah décident de poursuivre l’aventure. «Notre maman a trouvé une expérience sur les volcans sur Internet, on a fait des recherches sur le sujet et puis, on en a fait une vidéo» raconte Safiyah. Pas question pour les deux sœurs de poster du contenu «inutile», elles mettent un point d’honneur à publier des vidéos intéressantes et pédagogiques: «On apprend des choses aux autres et on apprend nous-mêmes, et puis on essaye que tout le monde comprenne ce qu’on dit facilement, c’est ça le plus important!». Les deux sœurs reçoivent de nombreux retours positifs qui les poussent à continuer leurs vidéos, même après le confinement. À peine rentrées de vacances, Afsah et Safiyah ont tourné une nouvelle vidéo sur les courants marins. Bientôt, elles voudraient aussi proposer du contenu purement divertissant. Mais leur maman les surveille… On ne poste pas n’importe quoi!

Derrière cette chaîne YouTube, il y a de nombreuses heures de travail pour seulement 4 minutes de vidéo… «On ne se rend pas compte mais c’est dur! Parfois, il faut recommencer plusieurs fois car on ne se rappelle plus de ce qu’on doit dire, car un chien aboie ou qu’une ambulance passe» rigole Afsah. C’est aussi ça, le métier de youtubeur…

Le sondage de la semaine