WALLONIE

Cinq surprenantes affaires judiciaires survenues cette semaine

Cinq surprenantes affaires judiciaires survenues cette semaine

BSIP/Reporters

Un quadra qui se fait passer pour un conseiller communal ou un employé des pompes funèbres afin d’escroquer des personnes âgées, une trésorière qui a emporté l’argent de la paroisse et un jeune prêt à détrousser les abris de jardin pour aider sa maman. Découvrez cinq histoires survenues ce week-end dans les tribunaux en Wallonie.

 

1.Stupeur à la paroisse, la trésorière était aussi voleuse

 

La quinquagénaire a fait main basse sur plus de 70 000€ appartenant à la paroisse de Daverdisse. «Nous sommes anéantis», confiera une paroissienne aux enquêteurs, qui n’en dort plus. Quant à l’ancienne secrétaire et trésorière, elle regrette: «Je me suis enfoncée dans une situation épouvantable, enchaînant les mauvaises décisions et une mauvaise gestion.»

+ LIRE L’ARTICLE

 

2.Tour à tour éboueur, conseiller communal ou employé des pompes funèbres: il escroquait les personnes âgées

 

À son actif, au minimum une dizaine de victimes âgées entre 80 et 92 ans. Pour parvenir à ses fins, Sébastien il a endossé le costume d’éboueur venu chercher ses étrennes, d’agent du Bureau économique ou de conseiller communal. Il a aussi tenté d’arnaquer une dame qui venait de perdre son fils en se faisant passer pour un employé des pompes funèbres et lui présenter une facture.

+ LIRE L’ARTICLE

 

3.Casse du siècle à Bièvre: un vol de 24€ au lavoir automatique

 

Ce jour-là, un quatuor passablement éméché s’en est pris au monnayeur du lavoir automatique situé à côté du Carrefour. Âgé de 20 ans, lors des faits, Jonathan faisait le guet. Condamné par défaut à six mois il aimerait voir sa peine réduite.

+ LIRE L’ARTICLE

 

4.Pour Jacqueline et Donovan, le vol est affaire de famille

 

Les abris de jardins, Donovan connaît. Il en a visité pas mal. Car le jeune homme est la main sur le cœur… mais surtout la main dans le portefeuille des autres. Vu les difficultés financières de sa maman, Jacqueline, Donovan a en effet eu l’idée d’aller visiter plusieurs abris de jardins avec l’autorisation de sa maman.

+ LIRE L’ARTICLE

 

5.Le commissaire retraité détourne 400 000€: il a lui-même été escroqué

 

Face au juge, ce commissaire de Bastogne l’affirme: il ne voulait pas s’enrichir. Il a pourtant détourné 400 000€. Mais dans cette affaire, le commissaire a lui aussi été escroqué. «Je ne suis pas l’escroc qu’on veut faire croire. J’ai aidé cette femme et j’ai été pris dans un engrenage qui m’a fait perdre les pédales. Et j’ai tout perdu»

+ LIRE L’ARTICLE