RALLYE

WRC: Tänak le plus rapide du shakedown du rallye d’Estonie, 5e temps pour Neuville

WRC: Tänak le plus rapide du shakedown du rallye d’Estonie, 5e temps pour Neuville

Ott Tänak AFP

L’Estonien Ott Tänak (Hyundai i20 Coupe WRC) a signé le meilleur temps du shakedown du rallye d’Estonie vendredi matin.

Le champion du monde en titre a devancé de 1.4 secondes le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC), leader du championnat, et de 1.5 le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota Yaris WRC). Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe WRC) a signé le 5e temps, à 1.8 de Tänak.

Le rallye d’Estonie, la 600e épreuve depuis la création du championnat du monde en 1973, marque le retour du WRC après six mois d’interruption causés par le coronavirus. La saison avait été interrompue après le rallye du Mexique, le troisième au calendrier.

La saison 2020 avait débuté à Monte Carlo avec un succès de Thierry Neuville. Le Britannique Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) s’était imposé trois semaines plus tard en Suède et Ogier l’avait emporté au Mexique.

Au classement, Ogier (62 points) compte 8 points de plus qu’Evans (54) et 20 points de plus que Neuville (42). Tänak est cinquième avec 38 points.

Après le shakedown de 6,23 km, la première spéciale du rallye d’Estonie débutera à 18h00 à Tartu.

Thierry Neuville: «Attaquer et finir devant Ogier»

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe WRC) croit toujours en ses chances d’être sacré champion du monde des rallyes, lui qui a été cinq fois vice-champion du monde. Avant le rallye d’Estonie, qui marque vendredi la reprise du WRC après six mois d’interruption, le pilote belge pointe au 3e rang du championnat, à 20 points du leader, le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris).

«La préparation de ce rallye a été très longue. Je suis content que le WRC reprenne», déclare Thierry Neuville. «Rien n’était sûr, je suis content de ne pas devoir attendre 2021 pour piloter».

Neuville va devoir se montrer offensif en Estonie. «Ma mission est d’attaquer et de terminer devant Ogier. Ce ne sera pas simple car pas mal de pilotes ont déjà roulé ici l’année dernière et ont un avantage. Il y a une courte spéciale technique ce soir. Le vrai travail commencera demain avec des spéciales très rapides, de nombreux jumps, des virages serrés et des bosses. Ca sera un défi, mais je suis bien préparé. C’est bien d’avoir eu le shakedown, ça aide beaucoup pour la préparation».

Nos dernières videos