article abonné offert

FLOREFFE

Floreffe: les scénographes de Waoo avaient imaginé l’apocalypse mais pas l’apoCovid

Entre l’atelier bois et celui métal qu’abrite ce garage floreffois; Marc, Géraldine, Florian et Maxime sont polyvalents. Tous viennent de milieux différents et aiment trouver de nouveaux défis.ÉdA – Florent Marot

Le quatuor de scénographes habille, d’habitude, Namur en Mai ou certains bars des Wallo. Le Covid a vidé leur programme.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 767 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?