POLITIQUE – BASKET-BALL

Affaire Jacob Blake: Donald Trump accuse la NBA d’être devenue «une organisation politique»

Affaire Jacob Blake: Donald Trump accuse la NBA d’être devenue «une organisation politique»

Donald Trump a tapé sur la NBA et ses joueurs qui ont boycotté la compétition pour protester contre les violences policières aux États-Unis. Photo News

Le président américain a accusé ce jeudi la NBA d’être devenue une organisation politique, après le boycott de plusieurs matchs de basket en réaction à l’affaire Jacob Blake.

+ À LIRE AUSSI | Les joueurs NBA décident de reprendre les matches après le boycott

«Je ne sais pas grand-chose sur les protestations au sein de la NBA. Je sais que leurs audiences sont très mauvaises parce que je pense que les gens en ont marre de la NBA», a-t-il déclaré.

+ À LIRE AUSSI | Cincinnati : Naomi Osaka prête à jouer sa demi-finale après avoir attiré l’attention sur les violences policières américaines

«Ils sont devenus un peu comme une organisation politique et ce n’est pas une bonne chose», a-t-il ajouté.

Le gendre de Trump ironise sur les basketteurs

«Ils peuvent se payer le luxe» de protester contre les bavures policières et le racisme: Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, a ironisé ce jeudi sur les basketteurs de la NBA qui ont décidé de boycotter les compétitions en réaction à l’affaire Jacob Blake.

«Les joueurs de la NBA peuvent se payer le luxe de prendre une soirée de congé, un luxe que la plupart des Américains ne peuvent pas se permettre», a-t-il déclaré dans un entretien au site d’informations Politico. «Je trouve ça sympa qu’ils se mobilisent pour cette cause mais j’aimerais les voir commencer à avancer vers des solutions concrètes», a-t-il ajouté.

Lorsqu’on lui a fait remarquer que LeBron James avait personnellement lancé plusieurs initiatives concrètes, Jared Kushner s’est dit prêt à travailler avec lui. «Nous serions heureux de lui parler pour qu’on se mette d’accord sur ce qu’on peut faire», a-t-il répondu. «Je vais le contacter aujourd’hui», a-t-il ajouté.

L’influent gendre du président américain a reconnu «l’importance» des «manifestations pacifiques», tout en dénonçant les violences qui les ont émaillées. «On n’améliore pas l’égalité économique en s’adonnant aux émeutes et en brûlant des magasins», a-t-il estimé. «Ce pays a vu assez de manifestations et les choses négatives qui peuvent arriver quand les manifestations vont trop loin ou sont détournées par des gens qui ont des intentions différentes des manifestants bien intentionnés», a-t-il ajouté.

Nos dernières videos