article abonné offert

AFFAIRE CHOVANEC

Affaire Chovanec: "Omerta", dénoncent les députés

Affaire Chovanec: "Omerta", dénoncent les députés

Pas de messe basse pour De Crem et Geens qui ont dévoilé ce qu’ils savaient. Photo News

Deux ministres sont venus s’expliquer devant des parlementaires remontés suite aux révélations dans l’affaire Chovanec. Une question: le ministre de l’Intérieur de l’époque, Jan Jambon, était-il au courant? Oui, assure De Crem.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 593 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?