article abonné offert

JODOIGNE

Quand le confinement inspire Luc Libon

Professeur de français à la retraite et président de La Libre Pensée de Jodoigne, Luc Libon a toujours aimé écrire. Après De Petites Portes au pied des arbres, Lettres à Pierrot et Rien que des mots, il a profité du confinement pour reprendre la plume et écrire Le confinement du Petit Bossu dans l’Est du Brabant wallon.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 105 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?