CORONAVIRUS

Plus de 510.000 «passenger locator form» déjà rentrés

Plus de 510.000 «passenger locator form» déjà rentrés

Image d’illustration. BELGA

Le gouvernement a déjà reçu plus de 510.000 formulaires remplis par des personnes se rendant en Belgique, a indiqué vendredi le SPF Santé publique.

Depuis le 1er août, toute personne souhaitant fouler le sol belge après un séjour d’au moins 48 heures à l’étranger doit d’abord remplir un «formulaire de localisation des passagers». Sur le document en question, les voyageurs doivent indiquer leurs données personnelles, le lieu de leur séjour ainsi que le nombre de jours restés sur place. Les personnes qui ont pris l’avion doivent également fournir leurs numéros de vol et de siège.

Un tel document est notamment utile afin de signaler aux personnes qui ont rempli le formulaire qu’une région dans laquelle elles se sont rendues est passée en zone rouge, considérée comme à très haut risque de contamination au nouveau coronavirus. De cette manière, les voyageurs peuvent également être informés si une personne qui a pris le même train, bus, bateau ou avion qu’eux a été diagnostiquée positive au SARS-Cov-2. Le cas échéant, les coordonnées de tous les passagers du moyen de transport en question sont transmises aux autorités afin qu’elles puissent rapidement organiser le traçage des contacts.

Toute personne pénétrant sur le territoire belge depuis une zone classée rouge reçoit désormais un SMS lui demandant de contacter un médecin. Ce dernier informe alors le voyageur de l’endroit où il peut se faire tester. Un deuxième SMS comprenant un code (faisant office de prescription) pour réaliser le test lui est alors envoyé. Si la personne est diagnostiquée positive, elle sera contactée dans le cadre du traçage de ses contacts.