ESNEUX

Esneux: la baignade dans l’Ourthe reste interdite dans l’attente de nouvelles analyses

Esneux: la baignade dans l’Ourthe reste interdite dans l’attente de nouvelles analyses

La baignade reste interdite dans l’Ourthe dans l’attente de nouveaux résultats. ÉdA

La baignade dans l’Ourthe reste interdite à Esneux dans l’attente de nouvelles analyses complémentaires, a indiqué jeudi la bourgmestre de la localité.

À la suite de la mort d’un chien à Tilff après ingestion d’eau de l’Ourthe ce dimanche, quatre échantillons prélevés à Esneux ont été analysés par Institut Scientifique de Service Public (l’ISSeP). Les premiers résultats sont arrivés, mais «des analyses complémentaires doivent être réalisées», indique la bourgmestre d’Esneux, Laura Iker. «Dans l’attente de ces nouvelles analyses, la Région nous recommande de maintenir l’interdiction de baignade.»

L’eau de l’Ourthe pourrait être riche en cyanotoxines. Plusieurs communes sont touchées: Esneux, Comblain-au-Pont, Hamoir, mais aussi Ferrières.

+ À LIRE AUSSI Hamoir, Ferrières et Comblain interdisent aussi la baignade dans l’Ourthe

Les cyanobactéries ou algues bleues sont des bactéries naturellement présentes en eaux douces. Ces bactéries recouvrent la surface de l’eau, sous la forme de masses et écumes vertes. Elles représentent un danger pour l’homme et les mammifères car certaines espèces de cyanobactéries peuvent produire des toxines.

Les troubles liés au contact, à l’ingestion ou à l’inhalation de ces substances peuvent être des irritations de la peau, des maux de tête, des nausées, mais aussi des atteintes neurologiques. Ces bactéries se développent dans les eaux peu profondes, tièdes et calmes. Les grandes chaleurs de ces derniers jours ont favorisé la prolifération des cyanobactéries dans l’Ourthe.


Nos dernières videos