CORONAVIRUS

Un labo de test mobile à Brussels Airport «dès septembre»

Un labo de test mobile à Brussels Airport «dès septembre»

Le résultat du test rapide pourra être dans les 3 heures. C’est ce que promet Brussels Airport. BELGA

Brussels Airport annonce la mise en place d’un labo mobile de dépistage covid non loin de son tarmac. Il se destine aux retours de zones rouges mais aussi aux voyageurs sur le départ.

Comme dans d’autres pays comme la France ou l’Allemagne, il sera bientôt possible de se faire tester en descendant de l’avion à Zaventem. Brussels Airport annonce en effet qu’«un laboratoire mobile de tests Covid-19 sera bientôt installé» à deux pas de son tarmac. «Ceci permettra aux passagers revenant d’une zone rouge d’être testés dès leur arrivée à l’aéroport, tout comme les passagers en partance».

Selon Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport, ces derniers recevront les résultats «dans les 3 heures» via «un test rapide». Cette mesure était fréquemment suggérée ces derniers jours pour accélérer le dépistage mais aussi assurer que les efforts belges dans les mesures covid ne sont pas battus en brèche par les nouveaux arrivants sur le sol national. C’est notamment la position de Philippe Close, Bourgmestre de Bruxelles, comme il nous le précisait lors d’une visite du centre de dépistage du CHU Saint-Pierre.

Le laboratoire est accrédité par Scienscano et sera opérationnel d’ici début septembre. À en croire le communiqué de l’aéroport national, il s’implantera «à l’extérieur du terminal, au niveau des départs». Ce sont des tests PCR qui y seront pratiqués. L’analyse se fera sur place. «Pour le test de procédure standard, les résultats seront disponibles dans un délai de 9 heures, en moyenne».

Concrètement, les tarifs pratiqués pour les retours de zones rouges seront ceux fixés par l’INAMI, soit 46,81€. Le test PCR standard coûtera 67€ et le test rapide 135€.

Brussels Airport précise enfin que ce labo mobile «sera géré par Écolog en partenariat avec Van Poucke-Eurofins. L’entreprise Écolog est active dans la logistique au niveau mondial et la gestion de crise. Quant à Van Poucke-Eurofins, elle est spécialisée dans la recherche en laboratoire».